GGHSM - Groupement Généalogique du Havre et de Seine-Maritime

Généalogie - Onomastique - Héraldique - Paléographie - Cousinage - Entraide - Photos - Régionalisme - Le Havre . Seine-Maritime . Normandie
Bienvenue Invité, nous sommes le Jeu 23 Nov 2017 - 19:42
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  GGHSM  
Forum officiel du GGHSM
Partagez | 
 

 La psychogénéalogie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edith LEVESQUE
Membre Animateur
Membre Animateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1895

MessageSujet: La psychogénéalogie   Lun 2 Juin 2008 - 9:20

Répétition de dates anniversaires, de traumatismes, de maladies...
Existe-t-il un destin familial ?
Revenir en haut Aller en bas
Josiane Grison †
Membre actif +
Membre actif +


Féminin
Nombre de messages : 593

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Lun 2 Juin 2008 - 10:52

Bonjour Edith,
Je ne sais pas s'il existe une "malédiction familiale", mais j'ai constaté des faits répétitifs au moins dans deux de mes branches familiales, sans compter les maladies.
Certains faits sont "cocasses" suivant de quel côté on se envisage les choses, d'autres sont plus tristes.
Sera-t-il possible de citer des exemples ? Cela, c'est Christian qui nous le dira.
Amicalement
Josiane
Revenir en haut Aller en bas
Christian LEGUILLON
Fondateur forum


Masculin
Nombre de messages : 5736

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Lun 2 Juin 2008 - 11:04

Bien sûr Josi que vous pourrez citer des exemples, qui je pense, vont être intéressants !

A vrai dire je n'ai pas trop d'idée sur la question de la psychogénéalogie, cela va peut être un peu nous éclairer !

_________________
Fondateur forum - GGHSM 73-7850
Revenir en haut Aller en bas
Josiane Grison †
Membre actif +
Membre actif +


Féminin
Nombre de messages : 593

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Lun 2 Juin 2008 - 11:52

J'ai trouvé sur Internet une définition de la Psycho-généalogie, et ce qui est bien c'est que le sujet est vaste donc il ouvre toutes sortes de possibilités depuis la transmission par les gènes de certaines maladies, jusqu'à ce que l'on a vu de nos propres yeux et qui est tellement ancré en nous que c'est comme une seconde nature dont on ne peut se défaire. Quant à l'atavisme, Coïncidence ou hérédité ?
Revenir en haut Aller en bas
Edith LEVESQUE
Membre Animateur
Membre Animateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1895

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Lun 2 Juin 2008 - 13:12

J'ai cet exemple:
Les grands-parents paternels de mon mari et mes grands-parents maternels se sont mariés, même mairie, même jour, même heure.
Les actes de mariage portent les numéros 71 et 72. Ils ne se connaissaient pas. Ces mariages ont eu lieu à Graville-Sainte-Honorine
le 20.06.1908.
J'ai un de mes fils qui s'est marié religieusement le 20.06.1981 à l'Eglise Sainte-Honorine du Havre-Graville. Jusque là on pourrait dire que tout va bien.
Mon grand-père maternel a été victime d'un grave accident de la circulation. Il est passé malencontreusement sous les roues de son camion. Mon fils a eu un accident de la circulation, il est passé sous les roues d'une voiture. Les témoins ont dû soulever la voiture pour le dégager.
Ces faits me laissent encore songeuse...
Revenir en haut Aller en bas
Liliane Léchallier
Membre Animateur
Membre Animateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1563

MessageSujet: génogramme psychanalyse psycho systémie génosociogramme Ancelin Schutzenberger Moreno Murray   Lun 2 Juin 2008 - 21:35

Bonsoir à tous,
Quand je ne m'intéresse pas à la généalogie je m'occupe de psychogénéalogie...

En effet je suis psychologue à l'hopital d'Antibes et je travaille avec la théorie systémie et j'utilise régulièrement le génogramme.

Juste pour info, la théorie systémie, contrairement à la psychanalyse, resitue la personne dans son système de communication, et ce n'est pas le "porteur du symptome" qui est le patient mais la communication du système familial (ou du groupe quand il s'agit d'une équipe ou d'une entreprise)

Le génogramme est un arbre genealogique commenté avec quelques repères et qui ont y recherche les liens cachés ou inconscients (nota : le génosociogramme de Anne Ancelin Schûtzenberger, grand expert en France pour ce sujet est un arbre généalogique avec les faits marquants et les mises en evidence graphique des liens affectifs - son livre : "AIe, mes Aîeux" fait référence) Le génogramme est issu des thérapies familiales des années 60 (de Moreno, de Murray... thérapeutes familiaux américains)
Liliane (à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
Edith LEVESQUE
Membre Animateur
Membre Animateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1895

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Lun 2 Juin 2008 - 21:42

Eh bien , Liliane, quand vous vous y mettez !
Revenir en haut Aller en bas
Damien PATARD
Adhérent GGHSM
avatar

Masculin
Nombre de messages : 547

MessageSujet: Génogramme   Lun 2 Juin 2008 - 21:55

J'ai rien compris Laughing mais je vais continuer à suivre... histoire de ne pas mourir idiot !lol!
Revenir en haut Aller en bas
Liliane Léchallier
Membre Animateur
Membre Animateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1563

MessageSujet: suite du Genogramme   Lun 2 Juin 2008 - 21:57

Bonsoir

Quand je travaille avec le génogramme, c'est pour resituer la personne dans son "clan" et pour trouver une réponse qui expliquerait le comportement d'un enfant ou d'un adulte.

Par exemple, je me souviens d'un enfant qui avait des angoisses de mort inexplicables et qui perturbaient toute sa vie familiale et sociale. Après avoir fait le tour de toutes les hypothèses psycho de sa vie réelle, en faisant son génogramme avec sa famille, on a observé que sur plusieurs générations le second de chaque fratrie est décédé, et lui est ... le second.

Sans vouloir entrer dans un côté magico-phénoménal on peut imaginer ce qui s'est transmis, en non-dit, de l'angoisse de la maman qui a entendu tous les récits des décès des générations passées.

On s'aperçoit également que ce qu'ont voulu cacher les parents à leurs enfants (les secrets familiaux) finit par transpirer par des symptomes de générations en générations même au delà de la vie des intéressés. Il y a aussi les dates anniversaires qui reviennent et qui ponctuent la vie d'une famille.

Peut-être une autre façon de revisiter votre arbre.
A défaut d'actes à partager, je suis à votre disposition pour répondre à vos questions... à la mesure de mes connaissances !

Amicalement.
Liliane
Revenir en haut Aller en bas
Christian LEGUILLON
Fondateur forum


Masculin
Nombre de messages : 5736

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Lun 2 Juin 2008 - 22:02

Ça a l'air d'être très pointu Liliane !









PS : Vous voyez que vous avez quelque chose à apporter au forum Wink

_________________
Fondateur forum - GGHSM 73-7850
Revenir en haut Aller en bas
Edith LEVESQUE
Membre Animateur
Membre Animateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1895

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Lun 2 Juin 2008 - 22:06

Que pensez-vous de mon "exemple" Liliane ?
Revenir en haut Aller en bas
Liliane Léchallier
Membre Animateur
Membre Animateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1563

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Lun 2 Juin 2008 - 22:29

On est tous "pro" pour quelque chose. Vous êtes tous des pro de la généalogie et moi une novice et je vous remercie de votre aide.

J'ai commencé la généalogie il y a 1 an car à chaque fois que je travaillais sur un génogramme pour une famille, je ressentais mon manque de racines personnelles. Depuis, je suis reliée à beaucoup de cousins (n'est-ce pas Edith), et cela me ravit car j'ai très peu de famille proche.

Le cas de Edith est très significatif de beaucoup de cas rencontrés car c'est toujours dans l'après-coup que l'on découvre les similitudes.

Ensuite ce qui devient intéressant, c'est de "découvrir", de ressentir, ce que la famille a à comprendre de tous ces evenements, de définir ce qu'est la "devise familiale" afin de transformer en positif les difficultés rencontrées (par exemple, une famille qui subit la trahison à chaque génération va s'interroger sur ce qu'elle doit dépasser pour ne plus attirer près d'elle des personnes qui vont la trahir)

Liliane
Revenir en haut Aller en bas
Philippe VIMBERT
Adhérent GGHSM
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1837

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Lun 2 Juin 2008 - 22:31

scratch scratch scratch déconcertant Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Christian LEGUILLON
Fondateur forum


Masculin
Nombre de messages : 5736

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Lun 2 Juin 2008 - 22:35

Liliane Léchallier a écrit:
(par exemple, une famille qui subit la trahison à chaque génération va s'interroger sur ce qu'elle doit dépasser pour ne plus attirer près d'elle des personnes qui vont la trahir)

A part se couper de toute relation, ça ne doit pas être facile à éviter ce genre de phénomène de trahison !?

Est-ce que ce ne serait pas ce qu'on appelle la destinée ? Un peu comme des personnes à qui tout réussi et d'autres qui foirent tout quoiqu'ils fassent !

_________________
Fondateur forum - GGHSM 73-7850
Revenir en haut Aller en bas
Josiane Grison †
Membre actif +
Membre actif +


Féminin
Nombre de messages : 593

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Lun 2 Juin 2008 - 22:42

En fait, on en arrive tout bonnement à la théorie que c'est la victime qui a tort.
Revenir en haut Aller en bas
Edith LEVESQUE
Membre Animateur
Membre Animateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1895

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Lun 2 Juin 2008 - 22:50

L'article du journal du 2 février 2008 renvoit à un site internet: www.psychologies.com
Certains médecins s'intéresseraient à cette science, interrogeant leurs patients avant toute intervention ceci afin d'éviter des dates anniversaires d' accidents vécus par leurs ancêtres.
Revenir en haut Aller en bas
Liliane Léchallier
Membre Animateur
Membre Animateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1563

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Lun 2 Juin 2008 - 23:00

L'idée de la théorie systémique c'est que nous sommes toujours acteur de notre interaction avec les autres et c'est ce qui me fait continuer mon métier!

Alors, même si vous avez un genogramme "pourri" vous pouvez toujours vous en sortir ! Il y a bien sûr ceux qui ont un chemin plus confortable que d'autres.

Nous ne pouvons sans doute pas empécher le 1er évenement d'arriver mais notre réaction, notre réponse va configurer la suite...

Je vous souhaite à tous une bonne nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Damien PATARD
Adhérent GGHSM
avatar

Masculin
Nombre de messages : 547

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Lun 2 Juin 2008 - 23:05

Liliane Léchallier a écrit:
L'idée de la théorie systémique c'est que nous sommes toujours acteur de notre interaction avec les autres
Alors, même si vous avez un genogramme "pourri" vous pouvez toujours vous en sortir !
Nous ne pouvons sans doute pas empécher le 1er évenement d'arriver mais notre réaction, notre réponse va configurer la suite...
En gros, c'est pas ce qu'on appelle le libre arbitre ?
Revenir en haut Aller en bas
Liliane Léchallier
Membre Animateur
Membre Animateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1563

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Mar 3 Juin 2008 - 19:01

Ce pourrait être effectivement une façon de résumer.
Cordialement
Liliane
Revenir en haut Aller en bas
Josiane Grison †
Membre actif +
Membre actif +


Féminin
Nombre de messages : 593

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Mar 3 Juin 2008 - 19:25

Je n'ai pas du tout l'intention de vous "casser la baraque" Liliane, mais je crois que notre nature profonde est tellement ancrée en nous, qu'on pourra pratiquer la méthode Coué, du kung fu, se jeter à corps perdu dans une quelconque activité pour "s'échapper de soi", même si on réussit pour un temps, notre nature première ressurgira au moment où l'on s'y attend le moins.

Et comme dit la sagesse populaire : Chassez le naturel, il revient au galop ". Je ne suis pas fataliste, mais je pense être lucide en disant que l'homme est incapable de se changer lui-même.

Rares sont ceux qui se dépassent par leur propre volonté.
Que font les gens pour lutter contre les aléas de la vie ou les désastres qui leur tombent dessus, ils se droguent, ils boivent, ils se suicident, ils intègrent les sectes etc....

Et puis tout le monde n'a pas la même force pour lutter. peut-être encore peut-on changer quelques travers "psychologiques" héréditaires,
Mais peut-on enlever par sa propre volonté une maladie génétique qui se répète et se répète encore ?


Dernière édition par Josiane Grison le Mar 3 Juin 2008 - 20:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
sylvie BAUDOUIN
Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1691

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Mar 3 Juin 2008 - 19:29

je crois que le travail de liliane n'est pas de chasser le naturel mais plutôt de comprendre pourquoi untel se comporte de telle façon, et on peut très bien comprendre qu'une personne puisse souffrir inconsciemment du passé de sa famille et le faire ressentir par son comportement

_________________
Sylvie
GGHSM 73-27707
Revenir en haut Aller en bas
Josiane Grison †
Membre actif +
Membre actif +


Féminin
Nombre de messages : 593

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Mar 3 Juin 2008 - 19:39

Certainement, mais c'est tout de même ce résultat que Liliane compte obtenir quand elle travaille à faire en sorte qu'une personne dépasse ses peurs héréditaires ou autres choses qui lui ont été transmises.
Revenir en haut Aller en bas
sylvie BAUDOUIN
Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1691

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Mer 4 Juin 2008 - 18:09

je pense qu'elle fait le même genre de travail qu'un psychologue, c'est à dire faire comprendre à la personne à quel niveau se situe le malaise, souvent quand on sait, tout va mieux après

_________________
Sylvie
GGHSM 73-27707
Revenir en haut Aller en bas
Edith LEVESQUE
Membre Animateur
Membre Animateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1895

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Mer 4 Juin 2008 - 18:19

Liliane est psychologue à l'hôpital d'Antibes. Elle l'indique dans son premier post.
Revenir en haut Aller en bas
sylvie BAUDOUIN
Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1691

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Mer 4 Juin 2008 - 18:20

oui je sais bien édith

_________________
Sylvie
GGHSM 73-27707
Revenir en haut Aller en bas
Jean LEVIEUX
Membre actif +
Membre actif +
avatar

Masculin
Nombre de messages : 402

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Mer 4 Juin 2008 - 19:22

Formidable je ne mourrai pas idiot

J'ai appris qu'une psycologue fait le même genre de travail qu'un

psychologue. ouf !!
Revenir en haut Aller en bas
sylvie BAUDOUIN
Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1691

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Mer 4 Juin 2008 - 19:29

ce sera mon dernier mot

_________________
Sylvie
GGHSM 73-27707
Revenir en haut Aller en bas
Josiane Grison †
Membre actif +
Membre actif +


Féminin
Nombre de messages : 593

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Mer 24 Sep 2008 - 12:12

C'est très "contemporain" cette notion de travail sur soi pour échapper à une fatalité familiale. Nos ancêtres subissaient patiemment leur sort bon gré mal gré. Il fallait continuer à vivre coûte que coûte. Ils n'avaient pas le temps comme nous d'avoir des "états d'âme". Leur acceptation rejoint le proverbe : "il faut vouloir ce qu'on ne peut empêcher", et c'est ce qu'ils faisaient.


Dernière édition par Josiane Grison le Mer 24 Sep 2008 - 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
chantal duparc
Membre actif +
Membre actif +
avatar

Féminin
Nombre de messages : 637

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Mer 24 Sep 2008 - 13:35

Je suis issue d'un hasard, j'ai été toute ma vie une révoltée sur la misére et le manque d'amour.
J'ai revéçu ma naissance par ma fille qui avait un bébé, mais surtout pas de mari....
Aujourd'hui depuis 5 ans je vis le départ de mon fils quelque part dans le monde, puisqu'il n'est pas en france métropolitaine et que mon "psychiatre" me dit:

Réglez votre naissance et tout ira mieux!!!

Je veux bien tout régler à condition d'avoir devant soi les acteurs de cette existence
Cette douleur m'a rendue handicapée d'un seul côté, le gauche, côté coeur, d'une maladie génétique orpheline nommée:

La fibromathose des muscles et je me paralyse tout doucement par crise aigüe

Ma vie sur le plan artistique, le terrain est là aussi. je suis peintre amateur avec quelques belles expos derrière moi, mon fils Olivier est sculpteur, et Philippe musicien

j'ai des nièces poête dont une a remporté un prix des jeunes poête Normand, 2 autres sculpteur, peintre ou très manuel

Dans ma famille et sur son passé je connais peu de choses mais il y avait déjà des artistes, et beaucoup de fugueurs et il y en a encore à ce jour...

Alors Liliane vous le maître en la matière, accumulation génétique, éternel recommencement dans les familles pour obtenir la perfection du Nirvana, ou hasard?
Revenir en haut Aller en bas
Josiane Grison †
Membre actif +
Membre actif +


Féminin
Nombre de messages : 593

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Mer 24 Sep 2008 - 14:32

Je pense que nous sommes sur une terre de "misères", et les ennuis arrivent tôt ou tard, et l'amour que l'on reçoit étant enfant nous aide à affronter les aléas de la vie. Mais l'absence d'amour des parents qui pourra combler cela ?

Chantal, votre Psy n'était pas généreux en paroles. Laissez éclater votre révolte, écrivez une lettre bien sentie à vos parents, vous la déchirerez ou la brûlerez ensuite.
Manifestez pleinement votre colère dans vos peintures. Allez crier votre douleur dans les montagnes, et si c'est insuffisant tapez sur ce qui vous tombe sous la main, sans vous blesser, toutefois. Que cela se concrétise en sons larmes cris et coups de pinceau, jusqu'à ce que vous soyez apaisée.

Vos parents ont gâché votre enfance, doivent-ils pour autant continuer à empoisonner votre vie ?
Amicalement
Josiane


Dernière édition par Josiane Grison le Mer 24 Sep 2008 - 17:04, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
chantal duparc
Membre actif +
Membre actif +
avatar

Féminin
Nombre de messages : 637

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Mer 24 Sep 2008 - 15:12

Bonjour Josiane

Heureuse de vous lire.

L'Amour, je l'ai donné à mon conjoint mes enfants et mes petits enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Josiane Grison †
Membre actif +
Membre actif +


Féminin
Nombre de messages : 593

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Mer 24 Sep 2008 - 17:03

Chantal je n'en doute pas. Parfois quand on a reçu beaucoup d'affection dans son enfance, on considère cela comme normal, comme un dû, et on ne sait pas toujours utiliser ce don pour aimer convenablement son entourage, on s'attend même souvent à recevoir davantage !
Revenir en haut Aller en bas
Liliane Léchallier
Membre Animateur
Membre Animateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1563

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Mer 24 Sep 2008 - 21:47

Bonsoir,
Je vois que vous trouvez très bien les solutions sans moi!
Ce que préconise Josiane pour évacuer la colère est tout à fait adapté et c'est ce que je propose souvent aux familles : 'l'oreiller à colère" car on a le droit d'être en colère, mais on ne doit pas se faire mal, ni faire mal aux autres, ni casser des objets qui ont leur utilité. L'action est la seule réponse de l'organisme face au "Stress" (le côté animal de notre organisme n'est équipé que pour la fuite ou le combat)

Il y a 2 problèmes a différencier : ce qui est de la souffrance d'une personne par rapport à son histoire perso et ce que l'on peut généraliser avec des théories. La psychogénéalogie est une théorie parmi beaucoup d'autres. Ce n'est pas une "Vérité". C'est juste un outil que l'on peut utiliser s'il convient au système de pensée de la personne.

J'ai reçu toute la journée des enfants (une quinzaine au total, en effet l'hôpital public est un peu surbooké..) et je vous assure qu'en vous répondant je ne me sens surtout pas un maître en la matière...

Je reçois fréquemment des enfants adoptés ou de foyer de l'enfance (c'est à dire placés car leurs parents ne sont plus dans la possibilité de les protéger)

Parfois, j'en reçois d'autre qui sont "malades de leur parents". Cela ne veut pas dire que leurs parents fassent exprès de les soumettre à des difficultés psychologiques, c'est simplement qu'eux-même subissent des difficultés qui les dépassent.

La question que je pose souvent aux enfants adoptés c'est "dans un grand magasin de parents, est-ce que tu adopterais ces parents là?" Qu'il les adopte ou pas, cela le replace en tant que personne et non plus en tant qu'objet qui n'a jamais eu son mot a dire. Un enfant, dès les premières heures de sa vie, se construit grâce au regard d'amour "solde de tous compte" que lui prodigue un adulte nourricier et protecteur. Cela lui donne une légitimité dans la société. Si l'enfant ne se remplit pas de cet amour, il aura l'impression d'être "à côté" et de vivre ses émotions en décalage, car toujours obligé de vérifier en extérieur si c'est bien ou pas...

Si vous voulez parler de théorie, on peut toujours en débattre, mais il ne s'agit pas de l'appliquer brute de décoffrage à une personne.Il faut toujours avoir le respect de ce qu'elle est et de cette différence qui la rend unique...

Amicalement
Liliane (simple étudiante en généalogie...)
Revenir en haut Aller en bas
sweet-mamy
Membre actif
Membre actif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 56

MessageSujet: La Pyschogénéalogie.   Mer 15 Oct 2008 - 20:16

Bonsoir Liliane,

Dans ma famille , le chiffre 11 marque souvent des évenements heureux ou malheureux, mariage, naissances décés, accidents pourquoi justement un chiffre ? ( 20 evenements marqués du chiffre 11 )Surprised


Amicalement Micheline
Revenir en haut Aller en bas
Liliane Léchallier
Membre Animateur
Membre Animateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1563

MessageSujet: Anne Ancelin Schûtzenberger livre Aïe mes aïeux génogramme   Mer 15 Oct 2008 - 22:23

Bonsoir Micheline,

Je ne permettrais pas de répondre "brut de coffrage" ce que cela peut signifier.

La personne qui a beaucoup écrit sur le « syndrome d’anniversaire » c’est Anne Ancelin Schûtzenberger dans son livre « Aïe mes aïeux !». Cet auteur a été enseignante à la fac de psycho Nice et directeur pendant une 20aine d’années au labo de psycho sociale et clinique. Psychothérapeute, malgré son âge respectable, elle anime toujours des séminaires au travers le monde. On l’a vu encore récemment à la TV.

http://www.amazon.fr/exec/obidos/search-handle-url/171-8497263-5542637?_encoding=UTF8&search-type=ss&index=books-fr&field-author=Anne%20Ancelin%20Sch%C3%BCtzenberger

Ce qui est intéressant à étudier, c’est ce qu’en dit la famille de ce chiffre, ce que cela signifie pour elle et ses membres. Observe-t-elle cette répétition comme une calamité ou une opportunité ? Se sent elle démunie, embarquée comme un fétu de paille ou utilise t-elle cette date comme une fenêtre de lancement ? Est-ce que cela peut avoir sens pour une compréhension inter-générationnelle ?

Ce qui peut être très intéressant, c’est de faire son « génogramme » avec une approche plus affective, indiquer le caractère des personnes, leur façon de communiquer (en verbal et non verbal) leur façon de réagir devant les aléas de la vie…. Afin de comprendre (enfin d’essayer !) ce qui s’est transmis de génération en génération dans le « sac à dos familial »….tout en sachant qu’à chaque fois chacun a fait au mieux de ses moyens. Chaque famille a en elle ses propres ressources et sa capacité à se guérir, le thérapeute n’est qu’un miroir qui l’aide à se regarder….

Amicalement

Liliane
Revenir en haut Aller en bas
sweet-mamy
Membre actif
Membre actif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 56

MessageSujet: Pschogénéalogie...........   Jeu 16 Oct 2008 - 9:08

Bonjour Lliliane, Mzrçi pour votre réponse. Dans notre famille 4 dates coorepondent à naissance- mort le même jour du même mois à des années de distance : ex ! 11 Mars 1936 naissance et mort de ma soeur
11 Mars 2000 naissance d'une de mes petites filles
11 août 1948 déces de mon cousin germain
11 août 1976 naissance de mon dernier fils

11 Décembre 1959 décés de ma grand mére parternelle,
11 Décembre 1996 naissance d'un de mes petits fils

11 Novembre 1936 naissance de ma cousine
11 Novembre 1986 déces de ma mére

quel lien entre ces évenements ..........Merçi,Micheline
Revenir en haut Aller en bas
Liliane Léchallier
Membre Animateur
Membre Animateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1563

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Jeu 16 Oct 2008 - 21:57

Bonsoir Micheline,

Je trouve très intéressantes toutes ces « coïncidences ». Malheureusement je ne peux pas vous répondre, car d’une part je ne suis pas spécialement formée par Anne Ancelin par rapport au « syndrome d’anniversaire » et de plus c’est un travail qui se fait quand la personne raconte en détail la vie des différents acteurs de ces dates. Cela se fait toujours par rapport à une demande précise.

Par exemple : désirer changer une sorte de « fatalité » familiale qui fait souffrir, (ex : le second de toute fratrie décède avant ses xx ans, ou bien les femmes décèdent en couches à leur xème enfant). Comme s’il y avait une transmission familiale, un porteur d’une tâche à finir.

Dans votre cas, si c’était vraiment un problème porteur d’angoisse pour la famille, il faudrait faire un travail avec un psychogénéalogiste. Si c’est juste une curiosité, pourquoi se prendre la tête si tout va bien.

On peut juste regarder ce phénomène comme une spécificité familiale. Tout n’est pas psy dans la vie ! Si l’on veut « s’amuser avec cette spécificité », on peut comparer la vie des personnes concernées et essayer d’en comprendre le fil conducteur. (ex: quelle est la ressemblance de caractère, de vie...etc entre votre soeur et votre petite-fille ou votre grand-mère et votre petit fils)

Quand personnellement je travaille, j’utilise le génogramme, (c'est-à-dire un petit arbre généalogique, avec les caractères, les lieux, les métiers… fait souvent en premier avec l’enfant seul, ce qui indiquera ce qui lui a été transmis, et ensuite complété avec les parents)

J’essaie surtout de comprendre la communication qu’il y a entre les différentes personnes (exemple : si un anglais qui se marie avec une italienne, on peut supposer que les grand mères n’ont pas la même communication avec leurs petits enfants !) Si un enfant me dit celle-là c’est une « grand-mère dragon » et celle-là une « mamy-gâteau » il n’a pas besoin de m’en écrire 10 pages !!! Ce qui est important, c’est ce que l’on reproduit de génération en génération.

Par exemple, un enfant pourrait ne pas oser réussir si ces ascendants ont toujours été pauvres, car cela l’obligerait à « les trahir » même si c’est le vœux le plus cher de sa famille.

Et c’est parce que je faisais des arbres pour chaque famille, qu’un jour je me suis dit que je ne connaissais même pas la mienne et que je suis tombée dans la généalogie !!!

Voilà, j’ai été un peu longue, mais je suis désolée, je ne sais pas répondre à votre question, même si je trouve cela « incroyable » !!!!

Amicalement

Liliane
Revenir en haut Aller en bas
Christian LEGUILLON
Fondateur forum


Masculin
Nombre de messages : 5736

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Jeu 16 Oct 2008 - 22:02

Liliane Léchallier a écrit:
.. Voilà, j’ai été un peu longue..
Ce n'est jamais trop long quand c'est passionnant comme vous l'êtes, chère Liliane ! Smile

_________________
Fondateur forum - GGHSM 73-7850
Revenir en haut Aller en bas
Christian LEGUILLON
Fondateur forum


Masculin
Nombre de messages : 5736

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Ven 12 Déc 2008 - 14:57

Je pense qu'il est intéressant de relier ce sujet avec celui-ci !

_________________
Fondateur forum - GGHSM 73-7850
Revenir en haut Aller en bas
sarah POULIQUEN
Membre actif +
Membre actif +
avatar

Féminin
Nombre de messages : 299

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Mer 1 Juin 2011 - 12:36

je suis heureuse de trouver cette approche de la généalogie ici..
cela soulève effectivement énormément de questions.."existentielles" dirons nous. Il est vrai que le livre "Aïe mes Aïeux !" fait référence en ce domaine, mais il est un peu hermétique, du moins au début..
Alors si ce sujet vous intéresse, je peux vous conseiller aussi les livres suivants, plus accessibles mais non moins intéressants (ils sont à la bibliothèque Salacrou au Havre, gratuit pour tous)
- "j'ai mal à mes ancêtres" de Patrice Van Erseel et Catherine Maillard
-" la Divine connexion" du Dr Morse, pédiatre.
-" Ces hasards qui n'existent pas" Céline Menguy (davantage au sujet des syncronicités, c'est à dire d'évènements qui arrivent "à point nommé")

Françoise Dolto aussi a eu cette approche transgénérationnelle en travaillant avec des enfants autistes ou psychotiques, et sa grande interrogation était de savoir comment, par quel moyen, ces enfants avaient connaissance d'évènements traumatiques bien antérieurs à leur naissance.

passionnant ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
sarah POULIQUEN
Membre actif +
Membre actif +
avatar

Féminin
Nombre de messages : 299

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Mer 1 Juin 2011 - 12:39

Edtih, il n'y a pas seulement les dates qui peuvent vous interpeller, pensez aussi à regarder l'étymologie des prénoms et patronymes, vous pourriez aussi y faire des découvertes ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Edith LEVESQUE
Membre Animateur
Membre Animateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1895

MessageSujet: Livres à lire   Mer 1 Juin 2011 - 16:57

sarah POULIQUEN a écrit:
je suis heureuse de trouver cette approche de la généalogie ici..
cela soulève effectivement énormément de questions.."existentielles" dirons nous. Il est vrai que le livre "Aïe mes Aïeux !" fait référence en ce domaine, mais il est un peu hermétique, du moins au début..
Alors si ce sujet vous intéresse, je peux vous conseiller aussi les livres suivants, plus accessibles mais non moins intéressants (ils sont à la bibliothèque Salacrou au Havre, gratuit pour tous)
- "j'ai mal à mes ancêtres" de Patrice Van Erseel et Catherine Maillard
-" la Divine connexion" du Dr Morse, pédiatre.
-" Ces hasards qui n'existent pas" Céline Menguy (davantage au sujet des syncronicités, c'est à dire d'évènements qui arrivent "à point nommé")

Françoise Dolto aussi a eu cette approche transgénérationnelle en travaillant avec des enfants autistes ou psychotiques, et sa grande interrogation était de savoir comment, par quel moyen, ces enfants avaient connaissance d'évènements traumatiques bien antérieurs à leur naissance.

passionnant ! Smile


Bonjour Sarah

Oui, vous avez raison, ce doit être passionnant. Merci

Amitiés - Edith
Revenir en haut Aller en bas
sarah POULIQUEN
Membre actif +
Membre actif +
avatar

Féminin
Nombre de messages : 299

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Lun 3 Sep 2012 - 7:47

Bonjour,
je me permets de poster ici un lien présentant ce livre qui présente une autre approche de la généalogie, qui devrait vous interesser Edith Wink

http://www.decitre.fr/livres/cacophonie-dans-l-au-dedans-9782813102591.html
Revenir en haut Aller en bas
Edith LEVESQUE
Membre Animateur
Membre Animateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1895

MessageSujet: Cacophonie dans l'au-dedans....   Mar 4 Sep 2012 - 10:59

C'est bien noté. Merci Sarah
Revenir en haut Aller en bas
sarah POULIQUEN
Membre actif +
Membre actif +
avatar

Féminin
Nombre de messages : 299

MessageSujet: Re: La psychogénéalogie   Mar 4 Sep 2012 - 13:30

je vous en prie Edith, c'est bien normal, j'ai tout de suite pensé à vous et à vos exemples de dates de mariage de vos AGP respectifs, rien n'est pour rien et ce livre est j'en suis convaincue une bonne piste pour trouver vos réponses...
Revenir en haut Aller en bas
 
La psychogénéalogie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La psychogénéalogie
» Psychogénéalogie, les dates récurrentes.
» Présentation d'Agnès 34
» Prénoms
» Un livre assez magique pour lâcher prise ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GGHSM - Groupement Généalogique du Havre et de Seine-Maritime :: FOIRE AUX QUESTIONS :: Questions Généalogiques Diverses - Idées - Suggestions - Informations-
Sauter vers: