GGHSM - Groupement Généalogique du Havre et de Seine-Maritime

Généalogie - Onomastique - Héraldique - Paléographie - Cousinage - Entraide - Photos - Régionalisme - Le Havre . Seine-Maritime . Normandie
Bienvenue Invité, nous sommes le Sam 18 Nov 2017 - 13:12
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  GGHSM  
Forum officiel du GGHSM
Partagez | 
 

 La Normandie -Superstition - Croyance aux fantômes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edith LEVESQUE
Membre Animateur
Membre Animateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1895

MessageSujet: La Normandie -Superstition - Croyance aux fantômes   Mer 11 Juin 2008 - 14:10

Superstitions – Croyance aux fantômes.
Un peuple capable d’ajouter foi à de pareils récits doit être sans force contre les visions du monde fantastique, et en effet le villageois normand de la vieille génération est encore assiégé de terreurs superstitieuses. Il appréhende les sorciers qui jettent des sorts, envoient des rats dans les maisons, donnent le lait bleu aux vaches, et il emploie contre eux l’eau bénite de Pâques ou de la Pentecôte, ou un cierge consacré le jour de la Purification.
Rencontre-t-il en sortant de chez lui un chien noir ou une personne en deuil, c’est signe d’accident. Entend-il une poule dont le chant tend à se rapprocher de celui du coq, c’est signe de mort pour elle et pour son maître. Une femme enceinte sert-elle de marraine, elle et le filleul périront dans l’année. Un cultivateur du Bessin croit sa maison mieux garantie de l’orage par une bûche de Noêl arrosée d’eau bénite que par un paratonnerre etc
Revenir en haut Aller en bas
Edith LEVESQUE
Membre Animateur
Membre Animateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1895

MessageSujet: Re: La Normandie -Superstition - Croyance aux fantômes   Mer 11 Juin 2008 - 14:14

« Enfin, maître Rouland, vous homme d’âge et d’expérience, comment avez-vous tant de crédulité ?
- May ! m’prenais-vous donc pour eun godaille (niais) ? ça n’empêche que j’n’irions point core ch’te nuit pour vingt parches ed tarre me promenais dans la cavée qu’est par ichitte (le vallon qui est par ici), marchais ! tout cont’ le vieux chimetière qu’alle est, ch’te cavée.
- Et pourquoi ? est-ce que cet endroit n’est pas sûr ? craindriez-vous d’y rencontrer des voleurs ?
- Dé voleux, ah ben ! lé voleux et lé gendarmes, il aviont aussi peur de cha comme tout l’monde ; et pis, quoiqu’i z’y feriont lé voleux ? y a rien à prendre par ilà, pisqu’on n’y va point ; et pisqu’on n’y va point, on n’y prend point.
- Et qu’est-ce qui empêche d’y aller
– (D’un ton mystérieux.) Y a des hans !
- Comment des hans !
- Des revenants qui reviennent, et se tiennent muchés (cachés) dans le jour amont (le long de) les murailles… et des huards (farfadets), quoai ! des hans et des huards et des fi-follets.
Revenir en haut Aller en bas
Edith LEVESQUE
Membre Animateur
Membre Animateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1895

MessageSujet: Re: La Normandie -Superstition - Croyance aux fantômes   Mer 11 Juin 2008 - 14:24

T’né, à preuve. Quand le père à défunt Prudent Charret, un vieil équené (intrigant), il aviont pillai l’église à la première révolution, qu’il aviont cassai la tête aux saints et grimpé aveuc ses souyers sus le maît’-autel, et ben, li et pis ses camarades, i sont morts trétous ; i sont tous crevés ed misère sus les grands quemins et partout… Eh ben, i sont tous revenus ; et pis i sont restés aveuc les crapiauds dans les vieux trous des vieuilles démolitions, et toute la nuit jusqu’à la perce (point du jour), ces avocés (aventuriers : mot cauchois) commenchent vari-vara (en désordre) leux courses, et font des aclabos (cris) à vous assouir (étourdir), et geignent qui-z-ont l’air de hannequiner (faire des efforts) ; et c’est autant de raparats (revenants) qui venont demander des prières au monde. J’les ai vus, may qui vous pale ; c’étiont point des menteries, marchais. Même que la veuille de Nouel, quand j’ons été sercher la matrone pour nout’ femme qu’alle alliont accoucher d’Aspasie, j’ons vu passer, mais comme je vous vais, Pinson Bernard qu’il aviont abandonné la fille à la Mesline qu’étiont enceinte ed’li ; j’lons reconnu, le malhureux ! il était changé en varou (loup-garou. Cet animal fabuleux paraît originaire de Normandie, car les anciennes lois interdisent le feu et l’eau par cette formule : varqus esto, qu’il soit varou.) quoai ! méconnaissable, i houinait, (il poussait de faibles cris) i gambèlait (il remuait des jambes), à faire crétir (frémir), et si j’avions point évu tant de peur, j’l’aurions ben délivrai, marchais, j’avions justement eune clef dans ma pouquette.
- Et qu’auriez-vous fait de cette clef ?
- J’l’aurions herpé (saisi), j’aurions tapé sus li tant que j’l’aurions saigné, et i seriont redevenu un chrétien ; i demandait pas mieux, car c’hest pas ein état d’être raparat. Pourquoai qu’vous riaiz ?
- C’est que votre histoire me paraît bizarre.


Dernière édition par Edith LEVESQUE le Mer 11 Juin 2008 - 16:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Edith LEVESQUE
Membre Animateur
Membre Animateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1895

MessageSujet: Re: La Normandie -Superstition - Croyance aux fantômes   Mer 11 Juin 2008 - 15:59

- C’hest mirou (merveilleux), mais ch’est pas moins vrai ; et t’nais, cor l’aut’jour, en revenant ed la foire de Guibray, j’ons rencontré un goublin… »
Le goublin normand est le trilby écossais. Il est vif, inquiet, volage, capricieux. Tantôt il panse les chevaux avec un soin digne du meilleur palefrenier, et garnit leur râtelier de foin ; tantôt il mêle leurs crins, et se plaît à les tourmenter. Il donne de la bouillie aux enfants, ou les pince jusqu’au sang, suivant ses dispositions du moment. Il annonce sa présence dans une maison, en renversant les meubles et brisant la vaisselle ; mais, si l’on a eu la sage précaution de semer sur le plancher de la graine de lin, fatigué bientôt de la ramasser, il s’enfuit dans un vieux château voisin, où il veille sur les trésors cachés. Parfois il se transforme en cheval. Un paysan revient tranquillement du marché, quand sa bête, ordinairement si pacifique, prend le mors aux dents, rue, se cabre, et l’emporte à travers champs. La Grise est-elle capable d’une conduite aussi criminelle ? est-ce elle qui expose aussi traîtreusement son maître à se casser les reins ? gardons-nous de l’accuser : le goublin seul est coupable ; c’est lui qui, métamorphosé en coursier fringant, s’est substitué à la monture habituelle du malheureux fermier.
Revenir en haut Aller en bas
Edith LEVESQUE
Membre Animateur
Membre Animateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1895

MessageSujet: Re: La Normandie -Superstition - Croyance aux fantômes   Mer 11 Juin 2008 - 16:03

]Les belettes blanches qui rôdent au clair de lune se transforment aux yeux du Normand en létiches, âmes des enfants morts sans baptême.
Parfois la nuit, quand le vent du nord courbe la cîme des peupliers, on voit la Chasse Annequin passer dans les airs. Annequin était un prêtre qui devint amoureux d’une religieuse, et qui mourut sans avoir renoncé à sa passion sacrilège. Son âme et celle de sa maîtresse errent poursuivies par les esprits, dont les cris lugubres se mêlent aux gémissements des deux victimes et au bruissement des feuilles agitées.
Source La normandie vue au XIXème siècle - Editions Errance
Revenir en haut Aller en bas
delferriere
Membre actif +
Membre actif +
avatar

Masculin
Nombre de messages : 361

MessageSujet: Eul taiseu de Boulbé Malot Lefebvre-Filleau   Jeu 3 Nov 2011 - 17:17

Bonsoir Edith

En lisant vos histoires en patois ça m'a fait penser au livre de Lucien Malot, "Eul taiseu de Boulbé"en patois Cauchois dans lequel beaucoup de mots m'échappent mais j'arrive à en comprendre le sens général, heureusement il y a un lexique . Le connaissez-vous ? un second dont le titre est :Mystères en Normandie a une couverture qui mérite d'être vue photo jointe
Bonne soirée
J.D GGHSM 73-27710
Revenir en haut Aller en bas
Edith LEVESQUE
Membre Animateur
Membre Animateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1895

MessageSujet: Le taiseux de Bolbec   Jeu 3 Nov 2011 - 18:21

Elle est mignonne!

Bonsoir Jacques, bonsoir à tous

Non, je ne connais pas, mais ne demande qu'à connaître eul taiseu de Boulbé...!

Bonne soirée - Edith
Revenir en haut Aller en bas
delferriere
Membre actif +
Membre actif +
avatar

Masculin
Nombre de messages : 361

MessageSujet: Page de couverture    Jeu 3 Nov 2011 - 18:42



Bonne soirée à vous également
Revenir en haut Aller en bas
 
La Normandie -Superstition - Croyance aux fantômes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les fantômes en Normandie!
» "Normandie impressionniste 2010".
» Boujou la Normandie
» vidéo sur la normandie
» Un nouvel éditeur en Normandie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GGHSM - Groupement Généalogique du Havre et de Seine-Maritime :: GÉNÉALOGIE :: Photographies, Dessins, Peintures :: Autres Photos-
Sauter vers: