GGHSM - Groupement Généalogique du Havre et de Seine-Maritime

Généalogie - Onomastique - Héraldique - Paléographie - Cousinage - Entraide - Photos - Régionalisme - Le Havre . Seine-Maritime . Normandie
Bienvenue Invité, nous sommes le Mar 22 Oct 2019 - 15:31
 
PortailPortail  AccueilAccueil  Évènements  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  GGHSM  
Forum officiel du GGHSM
Des-Havrais-prisonniers-de-guerre-en-Allemagne ... (shed) (Cliquez ici]! --------- Sortie prochaine d'un nouveau numéro du PERQUILLEUX --------- MERCI de mettre à jour votre profil---------
Partagez
 

 Bolbec - Usines

Aller en bas 
AuteurMessage
Francine LeveillardC
Membre actif +
Membre actif +
Francine LeveillardC

Féminin
Nombre de messages : 588

Bolbec - Usines Empty
MessageSujet: Bolbec - Usines   Bolbec - Usines EmptySam 2 Fév 2008 - 12:06

Bonjour à tous

Dans les dossiers de l' Inventaire général (patrimoine industriel )

Usines Bolbec
époque de construction : 18e siècle ; 19e siècle ; 2e siècle
historique : Grâce à la rivière de Bolbec qui traverse Bolbec et Gruchet-le-Valasse,

puis Lillebonne où elle prend le nom de ruisseau du Commerce,
ces trois localités ont bénéficié dès le Moyen-Age de l' énergie hydraulique pour faire tourner des moulins principalement à blé, mais déjà à foulon.
Au 18e siècle se développe à Bolbec une industrie textile, filatures alimentant du tissage à domicile,
usines d' impression sur étoffe, teinturerie.
Les familles bolbécaises fondent au début du 19e siècle des usines à Lillebonne,
l' ensemble forme avec Gruchet la vallée du Commerce.
Cette industrie connaît essor et repli au cours du 19e siècle avant de décliner
au 20e siècle et disparaître définitivement après la Seconde guerre mondiale.
Quelques usines ont été implantés dans le reste du canton de Bolbec, sur le plateau,
mais en très petit nombre, 2 tissages, une filature, une distillerie,
une briqueterie et une sucrerie, toutes étudiées.
gros-oeuvre : brique couverture (matériau) : ardoise

Usines textiles: Bolbec
époque de construction : 18e siècle ; 19e siècle
historique : Bolbec comprenait en 1760 des fabriques de toiles de ménage,

de lin fortes et de fils d' épreuve, de siamoises unies et rayées, de mouchoirs et
de coutils. La fabrication de mouchoirs était l' activité essentielle, en fil, fil et
coton à fond violet, rouge des Indes ou bleu.
Les toiles de fil d' épreuve étaient à carreaux et à rayure en bleu et blanc. Les coutils étaient rayés, flammés et écru. Vers 1760, commence l' impression
sur toile et la fabrication des indiennes dites bleu réserve,
utilisant les toiles en fil et coton fabriquées dans le pays,
Jacques Lemarcis ayant créé la première manufacture avec de la serge d' Aumale.
En 1764, il s' en fabriquait 120 pièces par semaine.
Après l' incendie de 1765, la production reprend et en 1779, se fabriquaient
3400 pièces de frocs. En 1788, de l' usine Pouchet-Keittinguer sortaient annuellement
6 à 7000 pièces imprimées. L' ensemble des manufactures employaient
200 ouvriers et fabriquaient 50 000 pièces de tissu par an,
dont la moitié sur toile de l' Inde à façon. En 1786, le traité de Vergennes
paralyse l' industrie jusqu' en 1792. Deux filatures établies en 1792 et 1796 occupaient
400 ouvriers et fabriquaient 47 000 kilos de coton.
Un vingtaine de manufactures avec 500 ouvriers fabriquent plus de
100 000 pièces imprimées. Les fabriques de siamoises et mouchoirs emploient
environ 10 000 ouvriers pour 50 000 pièces. Après le 18 brumaire,
de nouveaux établissement sont créés, et l'usage de la navette volante,
introduit en 1805, multiplie les produits. En 1829, Bolbec comprenait 4 filatures,
près de 100 fabriques de tissus, 35 fabriques d'indiennes occupant directement
à Bolbec et dans la campagne 13 500 ouvriers et fabriquant 220 000 pièces par an.
En 1839, on ne comptait plus que 24 fabriques d'indiennes, mais pour 350 000 pièces
par an. En 1847, le registre des patentes fait état de 3 filatures, 1 teinturerie,
20 tissages (6 fabriquant des calicots et 14 des mouchoirs) ,
et 9 usines d'impressions sur étoffe (indiennes) .
A la fin du siècle les fabriques de calicots et de mouchoirs, situés principalement
rue de la Fontaine et dans la Vallée de Fontaine avaient presque complètement disparu.
L'industrie textile est alors regroupée dans 6 grands établissements,
les tissages Farout à Saint-Eustache-la-Forêt (350 ouvriers, 336 métiers) et
Daniel (100 ourviers 96 métiers) , les filatures et tissages mécaniques
d'Alfred Fauquet-Lemaître (100 ouvriers, 482 métiers, 30 000 broches) ,
des frères Desgenetais (800 ouvriers, 250 métiers, 40 000 broches)
de Lemaître-Lavotte (avec une fabrique d'indienne, 1100 ouvriers, 480 métiers,
30 000 broches) , et Manchon-Lemaître (615 ouvriers, 496 métiers, 6500 broches) .
Cette activité textile a aujourd'hui complètement disparu.

Amicalement
Wink Francine
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Membre actif +
Membre actif +
Marie

Féminin
Nombre de messages : 151

Bolbec - Usines Empty
MessageSujet: Re: Bolbec - Usines   Bolbec - Usines EmptyDim 3 Fév 2008 - 19:05

dans l'entrepise où je travaille, il y a l'usine de Bolbec, usine Lactel jusqu'en 2004 (pas sure) et maintenant usine d'atomisation de poudres de latex
Merci pour cet historique
Revenir en haut Aller en bas
Francine LeveillardC
Membre actif +
Membre actif +
Francine LeveillardC

Féminin
Nombre de messages : 588

Bolbec - Usines Empty
MessageSujet: Re: Bolbec - Usines   Bolbec - Usines EmptyDim 3 Fév 2008 - 19:16

Bonsoir Marie et tous

ça je l'avais déjà dans mon ordi

mais dans patrimoine de France
(comme toujours sous les pubs... )

http://www.patrimoine-de-france.org/search.html?q=bolbec

pour Bolbec il y plein d'autres choses en autres en industriel
manufactures, moulins...

Amicalement
Wink Francine
Revenir en haut Aller en bas
 
Bolbec - Usines
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bolbec - Usines
» Bolbec AUZOU 1886

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GGHSM - Groupement Généalogique du Havre et de Seine-Maritime :: GÉNÉALOGIE :: Autour de la Généalogie :: - Histoire des Communes Normandes --
Sauter vers: