GGHSM - Groupement Généalogique du Havre et de Seine-Maritime

Généalogie - Onomastique - Héraldique - Paléographie - Cousinage - Entraide - Photos - Régionalisme - Le Havre . Seine-Maritime . Normandie
Bienvenue Invité, nous sommes le Mar 21 Nov 2017 - 1:51
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  GGHSM  
Forum officiel du GGHSM
Partagez | 
 

 Cousins en Amérique du Sud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eric Doutreleau
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 79

MessageSujet: Cousins en Amérique du Sud   Mar 1 Mar 2011 - 9:46

Bonjour

Je vous copie colle l'article que j'ai publié dans mon blog concernant ma recherche de cousins en Amérique du Sud.



Il y a plus de dix ans c’est à dire une éternité quand on parle D’internet je suis tombé un peu par hasard sur une page parlant de Raul doutreleau le P.D.G de la société INCA la célèbre société paraguayenne qui fabrique du savon.

Le nom de Doutreleau n’étant pas si répandu je lui avais envoyé un courriel pour savoir si il savait si ces ancêtres venaient de France. Hélas il ne parlait que l’espagnol et je ne pratiquais pas du tout cette langue. Notre échange n’avait donc pas été très productif.

A la naissance de ma fille il y a 13 ans j’ai commencé ma généalogie. Mais je n’ai pas trouvé de traces de Doutreleau ayant émigré à part ce cher Léopold dont j’ai déja parlé dans un autre billet. D’ailleurs ce n’était pas très étonnant car il fallait chercher une branche collatérale.

Les années passent et je rencontre un cousin de mon père qui est lui aussi passionné de généalogie. Il m’apprend alors que son père lui racontait qu’un oncle de son père était parti en Argentine pour faire du négoce de bois de Campêche. Hélas il ne connaissait pas le nom de cet oncle. Mais cela nous rapprochait de l’Amérique du sud.

Je commence donc à faire péniblement le recensement des branches collatérales mais n’étant pas proche du Havre cela avance doucement.

J’essaie d’exploiter les différents services de pages blanches sur internet mais cela ne donne pas beaucoup de résultats.

J’ai donc en ma possession mon ascendance avec pour chaque famille un certain nombres d’enfants mais pas d’indications sur un de ses enfants qui auraient émigrés en Argentine. De plus un détail me chiffonne. Tous ces ancêtres avaient des situations modestes et des métiers plutôt manuels. Tous sauf un

Jules Victor Doutreleau qui a manifestement gravis l’échelle sociale. En effet en scrutant les différents actes ou il apparait il passe de:

commis aux ecritures
puis agent de commerce
et enfin industriel.
Néanmoins je n’y prête pas plus d’attention car il était dans une génération ne correspondant pas à ce que je cherchais c’est à dire un frère de mon arrière grand-père.

Alors survient la révolution Facebook. Facebook c’est un extraordinaire outil pour rentrer en contact avec des inconnus. Je contacte un certain nombre de Doutreleau au Paraguay mais le dialogue n’est pas très facile car aucun ne parlait anglais. Il parlait tous espagnol. Mais grâce a google translate j’arrive plus ou moins à me faire comprendre. Il me parle tous alors plus ou moins d’un ancêtre français plus ou moins ingénieur qui venait du nord de la France.

Tout ceci était encore très vague. Néanmoins cela n’excluait pas le cousinage.

Un certain temps passe et je suis alors contacté par un certain Rodolfo Armando Doutreleau. Il vit en Argentine et il a eu vent de mes recherches par sa famille au Paraguay. Rodolfo ne parle qu’espagnol mais nous arrivons à communiquer. En particulier il me dit deux choses:
Le nom de son grand père Raymundo doutreleau né au Havre en 1890 et émigré à 17 ans en Argentine puis au Paraguay. Ces informations lui viennent de sa tradition familiale.
L’adresse d’un de ses cousins Carlos Ramirez Doutreleau qui vit désormais en Espagne et qui détient toutes les informations.

Je décide donc de faire 250 kilomètres pour me rendre aux Archives Municipales du Havre.

La recherche commence. Je trouve très rapidement la naissance d’un Raymond albert Maurice Doutreleau. Hélas l’année de naissance était illisible. Mais grâce à la gentillesse du personnel des archives j’arrive à retrouver l’acte.

Raymond est né en 1885 et il a pour père Jules Victor Doutreleau. J’ai donc pratiquement la preuve que les Doutreleau du Paraguay sont reliés à ma famille.

Cette preuve définitive je vais l’avoir dans mon courriel. Carlos Ramirez m’envoit en effet une copie de l’acte de mariage de leur grand père Raimundo Doutreleau a Concepcion au Paraguay. Il est indiqué qu’il est né au Havre et que ses parents sont Julio Doutreleau et Marie Armandine Girondeau



Ma longue quête aboutit enfin

Mais comme la généalogie est une histoire sans fin. Une nouvelle quête commence. Reconstituer le déroulement de cette émigration mais ceci est une autre histoire
Revenir en haut Aller en bas
sylvie BAUDOUIN
Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1691

MessageSujet: Re: Cousins en Amérique du Sud   Mar 1 Mar 2011 - 18:58

Bonsoir éric,
passionnante votre histoire !! au havre il y a le passage doutreleau. Sinon, en adhérant au gghsm pour une somme plus que modique, vous avez 50 points chaque semaine et vous accédez aux très nombreux relevés en ligne, ça permet d'avancer à pas de géant !!!

_________________
Sylvie
GGHSM 73-27707
Revenir en haut Aller en bas
Patricia Philbert
Membre Animateur
Membre Animateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1291

MessageSujet: Re: Cousins en Amérique du Sud   Mar 1 Mar 2011 - 20:08

C'est ce que je préfère dans la généalogie :lorsque notre attention est attirée par un détail et que l'on finit par retracer toute une histoire .Merci ,Eric ,de nous faire partager la vôtre.
Revenir en haut Aller en bas
Eric Doutreleau
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 79

MessageSujet: adhesion   Mar 1 Mar 2011 - 21:12

ahh j'ai un peu honte j'ai oublie de renouveller mon adhesion
je vais le faire de ce pas.

pour le passage doutreleau je presume qu'il a été nommé ainsi par rapport au peintre pierre doutreleau qui apparement n'est pas directement relié à notre famille.
Revenir en haut Aller en bas
Eric Doutreleau
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 79

MessageSujet: Re: Cousins en Amérique du Sud   Mar 1 Mar 2011 - 21:15

Patricia ESNAULT a écrit:
C'est ce que je préfère dans la généalogie :lorsque notre attention est attirée par un détail et que l'on finit par retracer toute une histoire .Merci ,Eric ,de nous faire partager la vôtre.

Je t'en prie Patricia.

Ce soir je vais poster mon autre histoire généalogique en stock
Celle du frère de Jules Victor , Leopold elphege.

Et oui cette famille avait la bougeotte.
Revenir en haut Aller en bas
Eric Doutreleau
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 79

MessageSujet: du nouveau   Ven 12 Aoû 2011 - 10:08

Un peu de nouvelles concernant mes cousins en amerique du Sud.

Ceux ci se sont un peu dispersé dans difféerents pays

- Au paraguay principalement
- Certains sont revenus en Argentine
- D'autres ont bouges au Bresil
- Un cousin est revenu vivre en europe plus précisement en Espagne.

Décidement cette branche de la famille à la bougeotte Smile

Sinon après bien des recherches j'ai retrouve le bateau qu'avait pris jules doutreleau.

Dans la base du CEMLA on trouve l'enregristrement suivant:
DOUTREBAU, JULES 41 C INDUSTRIEL CATOLICA FRANCESA PARANA HAVRE 01/09/1889 - BUENOS AIRES DESCONOCIDO

Evidement avec une faute d'ecriture pareil j'ai eu du mal à le trouver.
mais quand on y pense en ecriture scripte on peut très bien prendre un le pour un b.
De plus l'age et la profession correspondent parfaitement a mon Jules a moi Smile

Il a donc pris du Havre le paquebot parana.

Concernant le bateau et bien j'ai recensé trois paquebot avec le meme nom.
le premier a coulé en 1877
[url=voir ici]http://www.frenchlines.com/ship_fr_1284.php[/url]

le second des chargeurs reunis s'echoua en amerique du sud en 1892
http://fr.groups.yahoo.com/group/chargeurs-reunis/message/188
C'est celui emprunté par jules

enfin un troisieme construit plus tard
http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/parana-sgtm-sujet_1302_1.htm

Enfin le jules en question devait comme on dit familièrement "toucher un peu sa baille" car j'ai retrouver sa trace ici
http://books.google.com/books?id=OCTzAAAAMAAJ
Hélas ce livre n'est pas consultable en ligne ni en pret dans une bibliothèque française.

Voila pour les nouvelles. Je continue mon enquête
Revenir en haut Aller en bas
Eric Doutreleau
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 79

MessageSujet: Re: Cousins en Amérique du Sud   Lun 27 Aoû 2012 - 22:12

Apres un an d investigation plus ou moins intensives j'ai du nouveau sur Jules victor.

En effet
en 1884 Jules Victor avait déposé un brevet ayant pour titre
"procédé nouveau de décoloration et d'épuration des extraits tannants."
Sa société situé a Graville avait pour nom J. Doutreleau et compagnie.
D"ailleurs dans l'acte de naissance de ses enfants en 1883 et 1885 il est indiqué comme profession industriel.

En 1885 il expose a l'exposition universelle d'Anvers. En effet une monographie présentant ses activités a été édité.
comme on peut le voir ici

http://books.google.fr/books?id=US9nQwAACAAJ&dq=doutreleau+anvers&source=bl&ots=rHmBaIf5lO&sig=6wHK-D3LArGaRvjV0Zx3CRSw2fE&hl=fr&sa=X&ei=4s87UPSLCa-a0QXPqYDYDg&ved=0CDEQ6AEwAA
J'en ai commande une copie à la BNF il y a un mois. J’espère en savoir un peu plus sur son activité.

Enfin ca matin en furetant de nouveau dans les arcanes de google je suis tombé sur cette page

http://archivo.abc.com.py/especiales/elecciones2008/articulos.php?fec=2003-08-04&pid=60909

En particulier le paragraphe suivant:

Citation :
Luis Verón explica en su obra que "a instancias del ingeniero Julio Doutreleau, el señor Casado compró ese complejo industrial de El Havre y lo trasladó al Chaco, instalándolo bajo la dirección del ingeniero Doutreleau. Así, en 1889 comenzó a funcionar la fábrica de Puerto Casado, al que siguieron, años después, otros ingenios a lo largo del río Paraguay".

En français cela donne si j'ai bien compris

Citation :
Luis Veron explique dans son livre que «suivant l'avis de l'ingénieur Julio Doutreleau, M. Casado a acheté cette usine du Havre et l'aa déménagé à Chaco, l'a installé sous la direction de l'ingénieur Doutreleau. Ainsi, en 1889, l'usine a commencé à fonctionner à Puerto Casado, puis, des années plus tard, d'autres usines le long de la rivière Paraguay. "

Carlos Casado était un gros investisseur argentin. Est ce que cette usine du Havre n'etait pas celle de Jules Victor Doutreleau cela est probable.

Il semblerait donc que j'ai bien trouvé les raisons de son émigration.
J'essaie actuellement de rentrer en contact avec Luis Veron pour connaitre les sources de ces informations

Affaire donc encore à suivre Smile

Par contre je me demandais si cette histoire ne pourrait pas avoir sa place dans la revue de l'UCGHN
Qu'en pensez vous?
Revenir en haut Aller en bas
Michèle DRIEU
Membre actif +
Membre actif +
avatar

Féminin
Nombre de messages : 520

MessageSujet: Re: Cousins en Amérique du Sud   Mar 28 Aoû 2012 - 9:51

Bonjour Eric,

C'est évident que cette histoire serait passionnante écrite sur le bulletin et pourrait éventuellement vous apporter d'autres renseignements sur cet ancêtre.

Les annuaires du Havre pourraient vous donner des renseignements sur l'entreprise de Jules Doutreleau? Les avez vous consultés?

Je vais aux AM une fois par semaine à partir de septembre et peut faire une recherche si vous le désirez.

Cordialement
Michèle Drieu
Revenir en haut Aller en bas
Eric Doutreleau
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 79

MessageSujet: Re: Cousins en Amérique du Sud   Mar 28 Aoû 2012 - 13:18

Bonjour Michele

en effet j'avais pensé aux annuaires et aux almanachs

Helas je viens rarement au Havre et encore plus rarement durant la semaine et donc aux horaires d'ouverture des archives Municipales.

Si vous pouviez m'aider pour mes recherches j'en serais naturelement enchanté et très reconnaissant

Le nom de l'entrerprise sur le depot de brevet est J doutreleau et compagnie.

lors de l'expo d'anvers
Société havraise de trituration et extraits de bois

Merci d'avance

cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Eric Doutreleau
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 79

MessageSujet: Re: Cousins en Amérique du Sud   Mer 5 Sep 2012 - 11:26

Bonjour

J'ai reçu ce matin une copie numerique de la BNF du dossier d'exposition de la societe Havraise de trituration
et extraits de bois.
on y apprends des choses tres interessantes sur l'activité de la société situé a Graville pes du havre.

En particulier une description sommaire de l'usine.
la superficie totale est de 25000 metres carees
dont 4000 metres carres de batiments.
C'es donc quelque chose qui ne passe pas inaperçu.

il y a d'aileurs une représentation à la fin de l'ouvrage.

J'ai contacté la societé carlos casado qui aurait acheté l'usine
pour l'instant pas de réponses.
Fichiers joints
doutrele.jpg
Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
(138 Ko) Téléchargé 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Michèle DRIEU
Membre actif +
Membre actif +
avatar

Féminin
Nombre de messages : 520

MessageSujet: Re: Cousins en Amérique du Sud   Mer 5 Sep 2012 - 11:52

Bonjour,

On ne peut ouvrir le fichier joint

Cordialement
Michèle
Revenir en haut Aller en bas
Eric Doutreleau
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 79

MessageSujet: Re: Cousins en Amérique du Sud   Mer 5 Sep 2012 - 13:35

je me demande si les fichiers joints ne doivent pas ete valide par l'administrateur du forum

La voici

Revenir en haut Aller en bas
Patricia Philbert
Membre Animateur
Membre Animateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1291

MessageSujet: Re: Cousins en Amérique du Sud   Mer 5 Sep 2012 - 14:10

Merci de partager toutes ces infos.
C'est très parlant ,savez-vous combien de personnes y travaillaient et où elle se situait ?Vu la superficie ,elle devrait apparaître sur les plans .
Revenir en haut Aller en bas
Gérard.Friboulet
Membre actif +
Membre actif +


Masculin
Nombre de messages : 520

MessageSujet: Re: Cousins en Amérique du Sud   Mer 5 Sep 2012 - 16:15

Bonjour à toutes et à tous,
Bonjour Eric,

Merci pour toutes ces infos qui font revivre un passé du Havre inconnu.
Dans la même activité, il y avait également à Graville la "Compagnie des Extraits Tinctoriaux" qui a fermé dans les années 80 je crois, après avoir été reprise par Westphalen.
Elle se situait également à Graville, dans une rue parallèle au Bld de Graville, là où sont édifiés maintenant des immeubles en face de la succursale Renault.
Je ne sais pas où sont ses archives, amis elle sont sans doute restées par ici et vous pourriez peut être y trouver des infos.

Bonne chasse !
cordialement,
Gérard Friboulet
Revenir en haut Aller en bas
Eric Doutreleau
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 79

MessageSujet: Re: Cousins en Amérique du Sud   Mer 5 Sep 2012 - 17:30

Bonjour à tous

J'ai reçu ces informations ce matin je n'ai donc pas encore eu le temps de digerer ma decouverte.
Je ne sais pas trop ou je pourrais consulter des anciens plans du Havre
En effet une usine de cette taille ne devait pas passer inaperçu.

De même pour la presse locale.
le démangement de cette usine vers le Paraguay a du faire quand meme un certain bruit dans la presse.
Je devrais avoir bientot entre les mains le livre "la guerra del chaco". J'espere avoir un peu plus de précisions sur les dates.
D'ailleurs ou pourrais je trouver des informations sur cette vente?

Oui Gérard je connais cette compagnie. Je pensais au depart que mon grand oncle y travaillait.
j'avais consulter d'ailleurs un dossier aux archives municipales du Havre à ce sujet.

Cette usine semblait etre l'autre grosse usine sur ce secteur a Graville.
En gros son meilleur concurent. J'ai d'ailleurs contacte l'entreprise qui a reprise la "marque" mais ils n'ont pas
d'archives à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
ranarana
Lecteur
Lecteur


Féminin
Nombre de messages : 5

MessageSujet: coussins d'amerique du sud   Ven 8 Mar 2013 - 6:49

bonjour
si toujours d'actualité

[img][/img]

toute la famille
doutreleau jules buenos aires
bonne journée
rana
Revenir en haut Aller en bas
Eric Doutreleau
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 79

MessageSujet: Re: Cousins en Amérique du Sud   Jeu 21 Mar 2013 - 13:50

ranarana a écrit:
bonjour
si toujours d'actualité

[img][/img]

toute la famille
doutreleau jules buenos aires
bonne journée
rana

Bonjour
C'est toujours d'actualité. Je cherche a completer mes informations pour ecrire un article.
IL semble que la photo que vous vouliez poster ne soit pas passé

pourriez vous me l'envoyer a mon adresse email
eric@doutreleau.fr

merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Eric Doutreleau
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 79

MessageSujet: Re: Cousins en Amérique du Sud   Ven 22 Mar 2013 - 16:25

ranarana a écrit:
bonjour
si toujours d'actualité

[img][/img]

toute la famille
doutreleau jules buenos aires
bonne journée
rana

Je viens de recevoir ton mail. merci beaucoup
C'est en fait un extrait du recensement de 1895 a Buenos Aires.
la famille s y etait donc fixé a cette date.
D'ailleurs j'ai retrouve ce recensement sur familysearch
https://familysearch.org/search/record/results#count=20&query=%2Bsurname%3Adoutreulau~&collection_id=1410078

j'ai encore été victime de l'orthographe de mon nom
doutreleau s "tant transformé en doutreulau.

Néanmoins grace à cela j"'ai découvert que le couple avait eu des enfants supplementaire en argentine et au paraguay.
J"ai egalement resolu le mystere de magdalena doutreleau qui apparaissait sur cette photo


Citation :

Con motivo de la colocación de la piedra fundamental de la localidad de Patiño, el 4 de abril de 1909, un tren especial conduce al ministro del Interior, ADOLFO RIQUELME, y al ministro de Guerra y Marina, ALBINO JARA, al lugar. Van acompañados del diputado RÓMULO GOYBURÚ, ANDRÉS GUBETICH, ELADIO VELÁZQUEZ, CARLOS MIRANDA, CONSTANTINO MISCH, LUIS CAMPOS CERVERA, EMILIANO VALDOVINOS, EUGENIO CAMPOS CERVERA, CARLOS CÁLCENA y las señoritas LEONOR MONTERO, DORILA ZUBIZARRETA, MAGDALENA DOUTRELEAU, ELENA ZUBIZARRETA, ALCIRA DE LA PLAZA, MARGARITA DOUTRELEAU y ANDREA CAMPOS CERVERA. Foto P. R. Parton, Villa Rica


L enquete continue

Merci encore
Revenir en haut Aller en bas
Eric Doutreleau
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 79

MessageSujet: Re: Cousins en Amérique du Sud   Mar 9 Avr 2013 - 9:34

La numérisation du document que j'avais demandé a la BNF est maintenant disponible sur gallica.
Je trouve d'ailleurs le mode de mise à disposition assez intéréssant.
En effet j'ai payé pour la numérisation. Plus précisement j'ai payé pour faire passer le document en haut de la file d'attente
pour la numérisation. Une fois celle ci fait le document se trouve sur gallica

Voici le lien
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k851499v
Revenir en haut Aller en bas
Daniel ORANGE
Membre Animateur
Membre Animateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1358

MessageSujet: Re: Cousins en Amérique du Sud   Mar 9 Avr 2013 - 11:24

Bonjour à toutes et à tous,
Bonjour Eric,

Le document cité et numérisé est très interessant.

Pour information, beaucoup de documents et de livres se rapportant à la "Compagnie Française des Extraits Tinctoriaux et Tannant" sont consultables aux Archives Municipales du Havre.
Vous pouvez ici en consulter le détail.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Daniel ORANGE
Membre Animateur
Membre Animateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1358

MessageSujet: Re: Cousins en Amérique du Sud   Mar 9 Avr 2013 - 11:57

Eric,
En complément ...

Je crois me souvenir que vous recherchiez où se trouvait l'usine.

La Compagnie Française des Extraits Tinctoriaux et Tannants, devenue par la suite la Maison Westphalen, se situait 20 rue de Préssensé au Havre.

Sur le terrain où se situait l'usine, un groupe d'immeuble à été construit dans les années 1970 en bordure du Bd de Graville.
On trouve le détails des batiments qui formaient l'usine sur le plan de cadastre de 1941 (section M22)
Sur ce plan, la rue de Préssensé ne figure pas; elle se situe en haut de la feuille et on la retrouve sur un autre plan (section M21)

En comparant avec la gravure ancienne de l'usine, on retrouve bien l'organisation des batiments, et la position de la grande cheminée à l'arrière (qui figure par un rond sur le plan de cadastre).
La gravure est établie depuis un point de vue en arrière du boulevard qui se poursuivait le long du canal Vauban, en regardant vers le sud, ce qui explique le pont sur ce canal à l'entrée de l'usine. Bien sur, l'ensemble dessiné est "figuré" et ne respecte sans doute pas les détails et les proportions ...

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Eric Doutreleau
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 79

MessageSujet: Re: Cousins en Amérique du Sud   Mar 9 Avr 2013 - 21:13

Bonsoir Daniel

en fait le societe havraise de trituration et extrait de bois n'est pas tecniquement la compagnie française des extraits tinctoriaux mais une de ses composantes.
lors d'une de mes visites aux archives municipale j'avais trouvé mais helas je ne sais plus dans quel ouvrage une sorte d'arbre généalogique des compagnies.

[img][/img]

Dans les almanach du Havre la société est presente rue d'harfleur de 1885 a 1887 avec indiqué en 1887 qu'elle est en liquidation.

Il est possible par contre que la compagnie française des extraits tinctoriaux ait utilisé les terrains des sociétes qui ont été engloutis.
Cela corroborerait ton analyse et la comparaison avec la gravure.
Revenir en haut Aller en bas
 
Cousins en Amérique du Sud
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GGHSM - Groupement Généalogique du Havre et de Seine-Maritime :: GÉNÉALOGIE :: Cousins, Cousines :: Nos cousins cousines-
Sauter vers: