GGHSM - Groupement Généalogique du Havre et de Seine-Maritime
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
GGHSM - Groupement Généalogique du Havre et de Seine-Maritime

Généalogie - Onomastique - Héraldique - Paléographie - Cousinage - Entraide - Photos - Régionalisme - Le Havre . Seine-Maritime . Normandie
Nous sommes le Sam 25 Sep 2021 - 22:33
 
PortailPortail  AccueilAccueil  Évènements  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  GGHSMGGHSM  - Forum de l'Union- Forum de l'Union  
Bienvenue sur le Forum officiel du GGHSM - Aujourd'hui 5109 ème jour du site
Le Forum est sécurisé HTTPS
 

 1834 - La famille Lefèvre et Victor Hugo

Aller en bas 
AuteurMessage
Edith LEVESQUE
Membre Animateur
Membre Animateur
Edith LEVESQUE

Féminin
Nombre de messages : 2197

1834 - La famille Lefèvre et Victor Hugo Empty
MessageSujet: 1834 - La famille Lefèvre et Victor Hugo   1834 - La famille Lefèvre et Victor Hugo EmptyVen 16 Mai 2008 - 19:38

1834 Naissance des jumeaux Charles Emile et Paul Léon Lefèvre

Poème de Victor Hugo gravé sur la tombe de Charles Emile Lefèvre, décédé le 6 novembre 1839, âgé de 4 ans et 10 mois et inhumé au cimetière du Prieuré de Graville


« Vieux lierres, frais gazon, herbe, roseaux, corolles,
Eglise où l’esprit voit le Dieu qu’il rêve ailleurs,
Mouches qui murmurez d’ineffables paroles,
A l’oreille du pâtre assoupi dans les fleurs,
Vents, flots, hymne orageux, chœur sans fin, voix sans nombre
Bois qui faites songer le passant sérieux,
Fruits qui tombez de l’arbre impénétrable et sombre,
Etoiles qui tombez du ciel mystérieux,
Oiseaux aux cris joyeux, vagues aux rumeurs profondes,
Froid lézard des vieux murs dans les lierres tapis,
Plaines qui répandez vos souffles sur les ondes,
Mer où la perle éclot, terre où germe l’épi,
Nature d’où tout sort, nature où tout retombe,
Feuilles, nids, doux rameaux que l’air n’ose effleurer
Ne faites pas de bruit autour de cette tombe
Laissez l’enfant dormir et la mère pleurer »


Poème de Victor Hugo gravé sur la tombe de Paul Léon Lefèvre, décédé le 19 mai 1842 , âgé de 7 ans et 8 mois et inhumé au cimetière du Prieuré de Graville

« Il vivait, il jouait, riante créature,
Que te sert d’avoir pris cet enfant, ô nature !
N’as-tu pas les oiseaux peints de mille couleurs,
Les astres, les grands bois, le ciel bleu, l’onde amère ?
Que te sert d’avoir pris cet enfant à sa mère
Et de l’avoir caché sous les touffes de fleurs ?
Pour cet enfant de plus, tu n’es pas plus peuplée,
Tu n’es pas plus joyeuse, ô nature étoilée.
Et le cœur de la mère en proie aux tristes soins,
Ce cœur où toute joie engendre une torture,
Cet abîme aussi grand que toi-même, ô nature !
Est vide et désolé pour cet enfant de moins. »
Revenir en haut Aller en bas
 
1834 - La famille Lefèvre et Victor Hugo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GGHSM - Groupement Généalogique du Havre et de Seine-Maritime :: GÉNÉALOGIE :: Chronologie Normande-
Sauter vers: