GGHSM - Groupement Généalogique du Havre et de Seine-Maritime
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
GGHSM - Groupement Généalogique du Havre et de Seine-Maritime

Généalogie - Onomastique - Héraldique - Paléographie - Cousinage - Entraide - Photos - Régionalisme - Le Havre . Seine-Maritime . Normandie
Nous sommes le Mer 29 Sep 2021 - 3:55
 
PortailPortail  AccueilAccueil  Évènements  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  GGHSMGGHSM  - Forum de l'Union- Forum de l'Union  
Bienvenue sur le Forum officiel du GGHSM - Aujourd'hui 5113 ème jour du site
Le Forum est sécurisé HTTPS
 

 Enfants abandonnés dans les villes et villages

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
Josiane Grison †
Membre actif +
Membre actif +


Féminin
Nombre de messages : 593

Enfants abandonnés dans les villes et villages Empty
MessageSujet: Enfants abandonnés dans les villes et villages   Enfants abandonnés dans les villes et villages EmptyDim 18 Mai 2008 - 16:02

Enfants abandonnés dans les villes et villages Deces_11

Sources : Le Tilleul Claude Michel LESUEUR
Revenir en haut Aller en bas
Jean LEVIEUX †
Membre actif +
Membre actif +
Jean LEVIEUX †

Masculin
Nombre de messages : 402

Enfants abandonnés dans les villes et villages Empty
MessageSujet: Octeville Epouville Havre Tilleul Hauguel Bordeaux Bellet Houllier Gosset Lesueur   Enfants abandonnés dans les villes et villages EmptyDim 18 Mai 2008 - 17:20

Le nombre d'enfants abandonnés, trouvés à la porte de l'hôpital du Havre ou de l'hôpital d'Ingouville est important.

Ainsi, j'en ai relevé 140, décédés à Octeville sur mer, entre 1810 et 1832 et qui ne portent pas de nom, juste un ou deux prénoms.

On en retrouve aussi beaucoup dans les registres de l'état-civil d'Epouville.

Tous ces enfants trouvés étaient emmenés en charrette à bras pour être placés dans des familles à la campagne, par l'hôpital. Mais Il n'était pas rare qu'une famille trouve près de sa maison en enfant jeté par dessus une haie
Revenir en haut Aller en bas
Christian LEGUILLON
Fondateur forum


Masculin
Nombre de messages : 6942

Enfants abandonnés dans les villes et villages Empty
MessageSujet: Henry Ingouville   Enfants abandonnés dans les villes et villages EmptyDim 18 Mai 2008 - 21:34

Mon ancêtre GP de mon GP maternel était un enfant abandonné à la porte d'entrée de l'hôpital d'Ingouville !
Il a reçu comme nom HENRY et comme prénom Pierre

Ce qui est bien c'est qu"on a un descriptif des habits du nouveaux-né à défaut de parents Cool

Il est vêtu d'une chemise, d'une brassière, une (? idem?), un fichu, une marmotte (qu'est-ce que c'est ?) une couchette et un vieux chall.
L'enfant a un ruban de laine rouge pour marque ! On se demande pourquoi puisqu'il est abandonné !

Enfants abandonnés dans les villes et villages File0017

Pierre a bien réussi sa vie car il était employé aux bureaux des hypothèques au Havre et commis ce qui prouve au moins qu'il a reçu une bonne instruction.

_________________
Fondateur forum - GGHSM 73-7850
Revenir en haut Aller en bas
Edith LEVESQUE
Membre Animateur
Membre Animateur
Edith LEVESQUE

Féminin
Nombre de messages : 2198

Enfants abandonnés dans les villes et villages Empty
MessageSujet: Re: Enfants abandonnés dans les villes et villages   Enfants abandonnés dans les villes et villages EmptyDim 18 Mai 2008 - 21:50

Marmotte : ancienne coiffure de femme faite d'un fichu enveloppant la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Michèle DRIEU
Adhérent GGHSM
Michèle DRIEU

Féminin
Nombre de messages : 520

Enfants abandonnés dans les villes et villages Empty
MessageSujet: Re: Enfants abandonnés dans les villes et villages   Enfants abandonnés dans les villes et villages EmptyLun 19 Mai 2008 - 8:25

Bonjour,

Le ruban rouge était une marque car la mère devait penser pouvoir reprendre plus tard son enfant et lui laissait cette marque pour pouvoir le reconnaître.
Les raisons de l'abandon sont souvent la misère, le manque de travail, la position de mère célibataire.
A partir d'environ 1860, il a existé des tours d'abandon dans les murs des hospices, où l'on pouvait laisser les enfants de manière anonyme.
C'était une chance que les parents voulaient donner à leurs enfants, mais la mortalité de ces enfants était très importante, car ils sont confiés à la campagne à des nourrices, mais les conditions d'hygiène et de soins n'étaient pas suffisantes.
L'exposition "Les Enfants du Secret" au musée Flaubert à Rouen parle de ce sujet. Christian, si cela vous intéresse je pourrai vous prêter le catalogue de cette exposition.
Michèle
Revenir en haut Aller en bas
 
Enfants abandonnés dans les villes et villages
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GGHSM - Groupement Généalogique du Havre et de Seine-Maritime :: GÉNÉALOGIE :: Autour de la Généalogie :: Histoire des Communes Normandes ♦♦♦-
Sauter vers: