GGHSM - Groupement Généalogique du Havre et de Seine-Maritime
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
GGHSM - Groupement Généalogique du Havre et de Seine-Maritime

Généalogie - Onomastique - Héraldique - Paléographie - Cousinage - Entraide - Photos - Régionalisme - Le Havre . Seine-Maritime . Normandie
Nous sommes le Lun 29 Nov 2021 - 22:27
 
PortailPortail  AccueilAccueil  Évènements  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  GGHSMGGHSM  - Forum de l'Union- Forum de l'Union  
Bienvenue Invité sur le Forum officiel du GGHSM
Forum HTTPS
Aujourd'hui 5174 ème jour du site
Le Deal du moment : -17%
Grosse promo sur PC Portable Gamer – LENOVO ...
Voir le deal
999 €

 

 Essemeric et Paulmier de Gonneville

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Heraldwolf
Membre actif
Membre actif



Masculin
Nombre de messages : 39

Essemeric et Paulmier de Gonneville Empty
MessageSujet: Essemeric et Paulmier de Gonneville   Essemeric et Paulmier de Gonneville EmptyMer 31 Aoû 2011 - 19:13

Bonsoir,

suite à un débat commencé sur ce forum, concernant la généalogie génétique, qui a dévié sur le Essemeric, j'aimerais que vous m'aidiez à y voir plus clair.

Sylvie et Edith ont apporté de l'eau au moulin, et je les en remercie.
je vais tenter de reprendre ici une partie de la discussion...

Alors que l'expédition de Binot Paulmier date de 1503-1505, avant l' édit de Villers-Coterets de 1539. Il y a de toutes façons un gap d'une à trois générations en généalogie tradi. Gap qui pourrait être comblé éventuellement... par la généalogie génétique.


In Jean Mabire & Jean-Robert Ragache, Histoire de la Normandie, France Empire, 1986, je lis ( p 215 ) :

"Quant au Brésilien Essemeric, devenu le premier Normand
de couleur, il va se marier avec la nièce du capitaine Binot
Paulmier, Marie Moulin, et ils auront quatorze enfants. Après la
mort de sa femme, il épousera une autre jeune fille de Honfleur,
qui lui donnera sept filles. On retrouvera son petit-fils mercenaire
au service de la Suède."

Existe-t-il au Havre des descendants (...) d' Essemeric, fils d'un chef indien du Brésil ramené à Honfleur en 1505 ?

Ce à quoi Edith répondit : "J'ai bien une PAULMIER Catherine mariée à Saint-André-d'Hébertot en 1660 avec Guillaume TIHY, mais cela ne prouve pas qu'elle était descendante d'Essoméric et ce n'est pas non plus une ligne directe par les "mâles"
Un bruit court à Honfleur que de nombreux habitants descendent de lui."

Essemeric était le fils du chef d'un peuple pré-colombien, les Carijos. Ne pourrait (...) -on pas découvrir une filiation avec Essemeric ?

Edith s'est donné la peine de préciser :
"Dans Google, en tapant Robert Paulmier - Suède... puis Le voyage de Gonneville par Leyla PERRONE - MOISES, on peut prendre connaissance de la descendance d'Essoméric. Il semble que la descendance mâle soit éteinte.
Jean Mabire, dans son livre "Grands marins normands" narre le voyage du capitaine Paulmier de Gonneville (page 49)"

Je précise enfin que la réalité-même du voyage de Binot est remis en cause sur wikipedia ( Binot Paulmier de Gonneville ).

Voilà ! Qui peut alimenter ce débat ?

Cordialement.

Gilles.






Revenir en haut Aller en bas
sylvie BAUDOUIN
Adhérent GGHSM
sylvie BAUDOUIN


Féminin
Nombre de messages : 1880

Essemeric et Paulmier de Gonneville Empty
MessageSujet: Re: Essemeric et Paulmier de Gonneville   Essemeric et Paulmier de Gonneville EmptyJeu 1 Sep 2011 - 15:33

Perso, c'est un peu compliqué pour moi, mais je me permets d'ajouter que wikipédia n'est pas sûr du tout puisque n'importe qui peut y écrire tout ce qu'il veut. Perso, j'évite ce genre d'encyclopédie
Revenir en haut Aller en bas
Edith LEVESQUE
Membre Animateur
Membre Animateur
Edith LEVESQUE


Féminin
Nombre de messages : 2201

Essemeric et Paulmier de Gonneville Empty
MessageSujet: Le voyage de Binot Paulmier   Essemeric et Paulmier de Gonneville EmptyVen 2 Sep 2011 - 9:56

Bonjour à tous.

Contrairement à ce qu'affirme Wikipédia...


..." personne ne dénie la réalité de l' expédition. C'est le premier voyage des français au Brésil qui ait laissé des traces dans l'histoire..."

Charles Bréard "Le vieux Honfleur et ses marins" - 1896

Edith


Dernière édition par Edith LEVESQUE le Ven 2 Sep 2011 - 17:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean CHARTIER
Participant(e)
Participant(e)



Masculin
Nombre de messages : 17

Essemeric et Paulmier de Gonneville Empty
MessageSujet: Esseméric et Paulmier de Gonneville   Essemeric et Paulmier de Gonneville EmptyVen 2 Sep 2011 - 12:09

Bonjour à tous
Il existe un livre :"Paulmier de Gonneville : son voyage imaginaire ", de Jacques Lévêque de Pontharouart, qui conteste la véracité du voyage de Gonneville ; le récit en aurait été écrit en 1659 (!) par l'abbé Paulmier de Courtonne et repris ensuite par différents auteurs .
Un article est paru à ce sujet le 26/4/1993 dans Paris Normandie.

Cordialement,
Jean Chartier GGHSM 73-8975
Revenir en haut Aller en bas
Heraldwolf
Membre actif
Membre actif



Masculin
Nombre de messages : 39

Essemeric et Paulmier de Gonneville Empty
MessageSujet: Wikipedia   Essemeric et Paulmier de Gonneville EmptyVen 2 Sep 2011 - 17:03

Bonjour Sylvie, Edith et Jean,

merci pour vos avis.

il se trouve que je suis contributeur sur wikipedia, et j' avais trouvé l'article sur Binot très orienté. Tous les avis sont audibles, certes, mais il convient de respecter toutes les sensibilités. Aussi j' ai réécrit l'article d'un point de vue plus historique.

j'en profite pour faire un petit coup de pub pour geneawiki, une petite encyclopédie à visée généalogique qui fonctionne sur le modèle de wikipedia.

Bonne soirée à tous !Very Happy

Gilles.

Revenir en haut Aller en bas
Heraldwolf
Membre actif
Membre actif



Masculin
Nombre de messages : 39

Essemeric et Paulmier de Gonneville Empty
MessageSujet: pistes bibliographiques   Essemeric et Paulmier de Gonneville EmptyDim 4 Sep 2011 - 10:14

Bonjour Edith,

vos pistes bibliographiques sont un régal.


In « Essai historique sur Honfleur et l'arrondissement de Pont-L'Evêque », par Augustin Labutte, pp 296 à 300,
Je lis :
« Gonneville (Binot-Paulmier, sieur de) navigateur français, ne à Gonneville-sur-Honfleur , fut choisi par des commerçants qui trafiquaient à Lisbonne, pour conduire une expédition aux Indes Orientales. L'éclat des richesses de l'Orient qu'ils avaient vues dans la capitale du Portugal, les avait excités à tenter une entreprise qui les ferait entrer en partage de ces trésors. En conséquence, un vaisseau fut équipé à Honneur, d'où Gonneville appareilla au mois de juin 1503. Assailli par des tempêtes affreuses, après avoir doublé le cap de Bonne-Espérance, il fut poussé hors de sa route, vers une terre inconnue. Il y mouilla dans un fleuve dont il a comparé la largeur à celle de l'Orne qui arrose les murs de Gaen, radouba son vaisseau, parcourut l'intérieur du pays dont les, habitants l'avaient bien accueilli, et après un séjour de six mois, en partit le 3 juillet 1504 et reprit la route de France, l'équipage ayant refusé avec obstination de continuer le voyage dans l'Inde. Un roi de cette terre australe, nommé Arosca , confia son fils, Essemeric, au capitaine qui promit de le lui ramener dans vingt lunes, Avant de mettre à la voile, les Français élevèrent une croix sur laquelle un homme de l'équipage grava uu chronodistique de sa façon, indiquant l'occasion de l'érection de ce monument que les habitants promirent de conserver. Déjà le navire approchait des côtes de France , lorsqu'il fut pris par un corsaire anglais, qui dépouilla les français de tout ce qu'ils avaient. Gonneville, rendu à la liberté, fit le 19 juillet 1505, au greffe de l'amirauté de Honfleur, sa déclaration , qui fut signée des principaux de l'équipage; elle contenait le récit de son accident et de son voyage , qui devait naturellement être très-succinct , puisqu'on ne lui avait pas rendu son journal. Voyant ensuite que le refus de ses associés, pour entreprendre un second voyage, lui ôtait les moyens de remplir la promesse qu'il avait faite au roi de la terre australe , Gonneville institua Essemeric son héritier universel, en lui imposant par son testament l'obligation de porter lui et ses descendants mâles, son nom et ses armes. Esseméric vécut jusqu'en 1583. C'est à l'arrière-petit-fils de cet indien que l'on doit la connaissance du voyage de Gonneville et un extrait de sa déclaration. Il était chanoine de Lisieux , avait beaucoup d'érudition et une grande connaissance des affaires étrangères. Il avait voyagé dans presque toute l'Europe , et avait été chargé de missions diplomatiques. Il fut résident du roi de Danemark en France , et mourut en 1669. Animé du désir de contribuer à la conversion de la terre australe et à l'établissement d'une colonie dans ce pays, d'où il tirait son origine, il publia l'ouvrage suivant : Mémoires touchant l'établissement d'une mission chrétienne dans le troisième monde, appelé la terre Australe antarctique et inconnue, dédiés à N. S. P. le pape Alexandre VII, par un ecclésiastique originaire de cette même terre Australe. Paris, Cramoisy , 1663, in-8°, avec une carte.

"On reconnaît dans ce livre un homme très instruit des découvertes géographiques; et l'on y trouve des choses intéressantes que l'on ne rencontre pas ailleurs. Des écrivains qui le citent ont prouvé qu'ils ne l'avaient pas lu avec beaucoup d'attention. L'auteur dit qu'un historiographe de S. M. T. C. , des mieux connus, n'a pas estimé la déclaration de Gonneville indigne de ses recueils et annotations. Oh ignore de qui il veut parler. Dès 1661, Flacourt en avait donné un précis dans sa relation de l'île de Madagascar. Debrosses a le premier donné un extrait détaillé de ces mémoires et y a même ajouté des renseignements curieux sur leur auteur. C'est dans son ouvrage qu'ont ensuite puisé ceux qui ont parlé de la terre de Gonneville. Elle a long-temps figuré dans les livres de géographie et sur les cartes: elle était placée au hazard , puisque, dans le seul document authentique qui la concerne, il n'est question ni de longitude ni de latitude. Quelques-uns la nommaient terre des Perroquets; Lozier Bouvet la chercha en 1739. Kerguelen reçut ordre, dans les instructions qui lui furent données en 1771 , de tout faire pour la retrouver. M. Rochon, de l'académie des sciences, observe avec raison que ces instructions étaient basées sur un récit tout-à-fait vague, et sur lequel il était impossible au plus habile navigateur d'asseoir une direction de route qui pût faire espérer de retrouver un lieu dont on ne connaissait pas la position.
- Au reste, le laps du temps, les guerres civiles et le défaut d'ordre , ont causé la perte de l'original de la déclaration que fit Gonneville au greffe de l'amirauté de Honfleur.
"M. deMaurepas fit faire, durant son ministère, des recherches qui ne produisirent rien. Un compilateur ignare a , dans un dictionnaire historique, coupé en deux le nom du chanoine Paulmier, dont il a fait un article Mjer ( Paul ).
Revenir en haut Aller en bas
Heraldwolf
Membre actif
Membre actif



Masculin
Nombre de messages : 39

Essemeric et Paulmier de Gonneville Empty
MessageSujet: doc précédent    Essemeric et Paulmier de Gonneville EmptyDim 4 Sep 2011 - 10:18

Le document que je viens de publier est extrait de la bibliothèque numérisée Google. quelques fautes de saisie m'ont échappé. Le document est consultable sur
http://books.google.fr/books?pg=PA296&lpg=PA297&dq=Essemeric&sig=SJwDlZZAGygXP5eQaSU-2yHU1zk&ei=szdiTufHKMzE8QOvqNSNCg&ct=result&id=TTwoAAAAYAAJ&ots=zUu6r85DyC#v=onepage&q=Essemeric&f=false

Bon dimanche. Very Happy

Gilles
Revenir en haut Aller en bas
Edith LEVESQUE
Membre Animateur
Membre Animateur
Edith LEVESQUE


Féminin
Nombre de messages : 2201

Essemeric et Paulmier de Gonneville Empty
MessageSujet: Le voyage de Binot   Essemeric et Paulmier de Gonneville EmptyDim 4 Sep 2011 - 19:07

...Dans ses considérations sur la route du voyage de Gonneville, bien que soutenant
que ce Capitaine n’a pas existé, donc n’a fait aucun voyage, M. de Pontharouart veut prouver
qu’il s’agit d’un voyage dans l’Océan Indien.
Sur le trajet supposé par M. de Pontharouart, les historiens de la Société de l’Histoire de la Normandie, par l’intermédiaire de M. Chaline déclarent : “ On découvre chez notre contradicteur, qui pourtant se flatte d’avoir exercé le métier d’armateur,
une ignorance totale du rôle des vents et courant marins.
Le retour en France qu’il imagine depuis le Brésil est non seulement une trahison du texte mais une
absurdité, M. Lévêque de Pontharouart faisant naviguer à la voile contre l’alizé du nord-ouest !
[...] Le texte de Paulmier de Gonneville, lui, n’est pas aberrant et d’Avezac, fin connaisseur des
instructions nautiques portugaises, en a donné une lecture cohérente, conforme aux alizés et
aux courants ”

Leyla Perrone-Moisés (professeur de littérature - Directrice du Nucleo de Estudos Brasil-France de l'Instituto de Estudos Avançados - USP )
(Le voyage de Gonneville a-t-il eu vraiment lieu ?)

Edith
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Essemeric et Paulmier de Gonneville Empty
MessageSujet: Re: Essemeric et Paulmier de Gonneville   Essemeric et Paulmier de Gonneville Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Essemeric et Paulmier de Gonneville
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GGHSM - Groupement Généalogique du Havre et de Seine-Maritime :: FOIRE AUX QUESTIONS :: Questions Généalogiques Diverses - Idées - Suggestions - Informations-
Sauter vers: