GGHSM - Groupement Généalogique du Havre et de Seine-Maritime

Généalogie - Onomastique - Héraldique - Paléographie - Cousinage - Entraide - Photos - Régionalisme - Le Havre . Seine-Maritime . Normandie
Bienvenue Invité, nous sommes le Sam 18 Nov 2017 - 11:17
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  GGHSM  
Forum officiel du GGHSM
Partagez | 
 

 Décès Lassat de Pressigny 1915, infos pour sa famille, lettre de sa femme à Marcotte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Décès Lassat de Pressigny 1915, infos pour sa famille, lettre de sa femme à Marcotte   Dim 25 Nov 2012 - 22:44

31 octobre 1915
Monsieur, toute ma reconnaissance pour votre amabilité à me donner des renseignements si précieux. Je savais bien qu’en m’adressant au frère d’arme que mon cher mari aimait tant j’aurais été exaucée. Le sacrifice est bien grand le vide immense dans ma vie désormais mais je ne serais pas digne d’avoir été la femme d’un beau et bon soldat si comme lui je ne faisais pas de tout comme mon sacrifice. Il faut être femme de soldat jusqu’au bout même jusqu’au sacrifice suprême m’avait-il dit. Puis-je être moins généreuse que lui. Mes deux petits garçons ont un bel exemple à suivre et moi une belle tâche à accomplir. Il faut que je fasse d’eux des hommes de cœur et de devoir digne de leur cher papa. Un jour je l’espère je pourrai les mener sur sa chère tombe et leur faire comprendre ce que fut sa belle et glorieuse mort.
Puisse le beau et bon 329° continuer dans le voie du succès tracé je leur souhaite bonne chance et bonne continuation. C’est ma famille militaire que j’aime peut être encore plus depuis que mon cher mari est mort au milieu d’elle. Puisse la mitraille continuer à vous épargner Monsieur afin que victorieux vous rentriez triomphant avec ce beau régiment que mon mari aimait tant. Croyez Monsieur à mes sentiments les meilleurs et les plus reconnaissants.
Mme de Lassat de Pressigny
Les communiqués disaient que l’on se bat terriblement autour de Tahure et de la butte. Les chères tombes ne risquent elles pas d’être démolies. Ramener mon cher mari près de nous est ma seule consolation désormais. Faudra-t-il encore faire ce sacrifice ?
M.L.P
Revenir en haut Aller en bas
Liliane Léchallier
Membre Animateur
Membre Animateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1563

MessageSujet: Re: Décès Lassat de Pressigny 1915, infos pour sa famille, lettre de sa femme à Marcotte   Lun 26 Nov 2012 - 18:08

Bonsoir Jean,

Merci de nous faire partager cette lettre.
Je vois que c'est votre 1er post. Il serait sympathique, pour que nous puissions faire connaissance avec vous, que vous vous présentiez dans un autre post comme l'a fait aujourd'hui Nicolas

Cordialement
Liliane
Revenir en haut Aller en bas
Patricia Philbert
Membre Animateur
Membre Animateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1289

MessageSujet: Re: Décès Lassat de Pressigny 1915, infos pour sa famille, lettre de sa femme à Marcotte   Lun 26 Nov 2012 - 18:51

Bonsoir,
Effectivement ,c'est un document intéressant ,merci de nous l'avoir fait connaître.
Mais pour le fond : quelle froideur ! Même pour une femme de militaire ...
Revenir en haut Aller en bas
Bernard Larquetou
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 90

MessageSujet: Re: Décès Lassat de Pressigny 1915, infos pour sa famille, lettre de sa femme à Marcotte   Mer 5 Déc 2012 - 12:31

Bonjour à tous,

Merci pour cette lettre.

Le capitaine Pierre Barnabé de Lassat de Pressigny a été tué le 27 septembre 1915 à la butte de Tahure, en même temps que le lieutenant-colonel Ricour qui commandait le régiment, et qu'une partie de l'état major du 329° RI.

J'ai posté un portrait du capitaine de Lassat de Pressigny sur mon blog consacré au 329° RI :

http://329ri.canalblog.com/archives/05__portraits_d_hommes_du_329_/index.html

portrait en partie réalisé grâce aux informations et documents, aimablement fournis par son petit-fils.

Avez-vous d'autres renseignements, d'autres documents sur cet officier ?

Bien cordialement,

Bernard.
Revenir en haut Aller en bas
jean perisse 2
-


Masculin
Nombre de messages : 1

MessageSujet: Marcotte//de Lassat    Mer 5 Déc 2012 - 21:05

Le Havre, le 7 aout 1914 :
Mon anguée adorée, J’ai reçu ce matin ta bonne lettre au bureau de la section en même temps qu’un paquet, le troisième que je reçois de ma chère anguée, la troisième lettre aussi. C’est un peu de bonheur qui entre dans la « théorie du service téléphonique en campagne" où je classe provisoirement tes précieuses nouvelles.
Tu aurais dû déjà recevoir trois lettres de moi-même mais je crois qu’un service spécial de surveillance m’empêche d’embrasser tendrement, même par lettre, ma petite Andrée autant que je le voudrais. Je n’ai dailleurs pas assez de temps pour rassembler mes idées et te faire un tableau complet de ma situation présente.
Nous avons vu hier, musique en tête, partir le 129° pour la frontière, belge probablement ? car nous ne savons absolument rien ; ce sera bientôt notre tour mais tu peux toujours adresser tes lettres au Havres : elles suivront et viendront réconforter les téléphones de l’avant. Dans l’attaque je marcherai je crois avec le drapeau et je vais faire aiguiser mon épée pour le mieux défendre si la fameuse poudre Turpin n’extermine pas à distance, toutes les formations germaniques.
C’était merveilleux que de voir avec quel entrain partaient nos petits soldats imberbes. Certains, plus pâles que le papier sur lequel j’écris, serraient nerveusement la crosse de leur fusil, résolus et dignes ; d’autres chantaient la musique augmentant l’émotion poignante de la séparation. Les femmes du Havres sont venues offrir des fleurs, certaines accompagnant avec leurs enfants un mari qui partait, des fiancées, une fois encore, marchaient à coté de leurs « brides » et chantaient ensemble. Mais le spectacle le plus poignant était, l’arrivée à la grille de la gare de marchandise, les femmes héroïques auraient voulu suivre, jusqu’au bout l’être qu’elles chérissaient et brusquement séparées, pleuraient silencieusement, cependant que dans la cour les chants guerriers continuaient. Et en présence de ce spectacle je me suis persuadé que je préférais t’éviter cette douleur et je me suis consolé de n’avoir pas , avec toi, passé ici ces quelques jours d’équipement ; Notre court bonheur aurait été suivi d’une trop grande émotion et il vaut mieux que ta bonne maman t’embrasse à ma place… Tu as été revoir le petit nid où nous avons été si heureux. Que les souffrances de Mme JOLLY te montrent qu’il est d’autres épouses éplorées, que la victoire fasse passer dans ces chambres son souffle enivrant et que la plus belle des vertus l’espérance te fasse sourire en songeant que beaucoup retrouveront leurs foyers et embrasseront plus tendrement leurs petites femmes chéries et passeront plus fièrement par les rues après les avoir défendues.
Petite bride bien aimée je ne sais si quelqu’un aime autant sa chère femme mais je suis certain que personne n’aime davantage que je t’aime mais combien je serais malheureux d’être actuellement à St Cloud auprès de toi. Les officiers du 329° qui doivent rester ici font tout ce qu’ils peuvent pour partir sentant bien que dans quelques temps, ils seront un peu trop regardés ici.
Allons un bon sourire joyeux ma petite kaki et mon grand portrait du salon va te répondre et tu sentiras peut être le joyeux frisson de mes baisers passionnés. Fais joyeusement ton devoir et je ne puis qu’approuver l’idée d’aller offrir tes services à la mairie mais n’oublie pas que tu dois un peu te ménager, non pour toi, mais pour celui qui sera notre fils, si nous avons ce bonheur.
Je viens de signer un état de délégation de solde et tu recevras par mois 137f,50, le maximum que je puis te donner ; cela peut t’être plus utile qu’à moi. Je vais toucher une capote de soldat et acheter une autre paire de souliers. Mon képi me sera bien inutile et tu pourrais te dispenser de me l’adresser si ma lettre t’arrive à temps.
Je suis enchanté des nouvelles de ton excellent père et j’espère que le succès de nos armes nous dispensera de faire appel à son courageux dévouement. Embrasse le pour moi. Mon beau frère René est un très bon garçon d’aller faire dix kilomètres à pied pour vous donner des nouvelles. Tu m’en donneras de plus fraiches puisque tu as été jeudi à Versailles.
Il fait ce matin une pluie torrentielle et ces vilains prussiens nous font joliment mouiller mais avec tant de linge de rechange je ne crains rien. N’aie pas peur ma chérie, sur le champ de bataille, si j’ai l’honneur d’y aller, je ne me cacherai pas mais je saurai me dissimuler jusqu’au dernier moment pour être de la belle fête de la victoire de notre patrie et de l’humanité entière. On dit que les neutres se mettent avec nous. Quel orgueil ont ces Goths ! Ils fusillent les enfants de 15 ans mais reculent devant les légions belges ! Race méprisable qui pour des raisons de commerce et de domination vient faire pleurer tant de femmes mais quelle consolation de voir tant d’union chez les Français. Que cette fraternité subsiste et quel service ils nous auront rendu. Quel bonheur de pouvoir compter complètement sur ton amour et de voir que tous tes vœux sont avec moi, toujours en toute circonstance.
Embrasse pour moi tous ceux que j’aime, je suis ta pensée fidèle
EMarcotte
Lieutenant à l’état major du 329° RI- Le Havre

je ne sais pas quelle est la fin de Marcotte dont je déchiffre les lettres, vraisemblablement il est tué en 1916, si vous avez des renseignements je suis preneur.
Pour celui qui s'occupe du site : J'ai perdu mon identifiant et mon mot de passe, (je n'ai pas l'habitude des sites) si on peut me les faire retrouver, ce serait mieux pour ne pas changer de mail tout le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Bernard Larquetou
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 90

MessageSujet: Re: Décès Lassat de Pressigny 1915, infos pour sa famille, lettre de sa femme à Marcotte   Jeu 6 Déc 2012 - 18:08

Bonsoir à tous,

Merci de poster ces émouvantes lettres.

Sur l'annuaire 1914, le Lieutenant Marcotte porte les initiales E.M.
Aucun Lieutenant Marcotte E.M. ne figure sur Mémoire des Hommes, aucun dans les listes d'officiers consultables en ligne.

J'en conclus que cet officier n'est pas mort à la guerre, et qu'il pourrait figurer dans les listes cotées 8Yd à Vincennes; je vérifierai.

Lors de la mise en route du 329° RI, le 8 août 1914, le Lieutenant Marcotte était l'officier du service téléphonique du régiment (d'où la référence qu'il fait à la "théorie du service téléphonique en campagne" !); il faisait apparemment partie de la garde d'honneur du drapeau du régiment, d'après ses dires.

Nous attendons, presqu'avec impatience, de nouvelles lettres...

Merci par avance.

Cordialement.

Bernard.
Revenir en haut Aller en bas
Bernard Larquetou
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 90

MessageSujet: Re: Décès Lassat de Pressigny 1915, infos pour sa famille, lettre de sa femme à Marcotte   Sam 30 Mar 2013 - 17:57

Bonjour à toutes et à tous,

J'ai eu entre les mains, ce jeudi à Vincennes, le dossier d'un lieutenant Marcotte E.M.

Malheureusement, ce n'est apparemment pas celui que nous cherchons, puisque celui-ci était artilleur; ses états de service ne mentionnent aucun passage par le 329° RI.

Il est décédé le 5 mars 1941.

Je compte revoir les cotes 8Yd pour chercher un éventuel homonyme.

Cordialement.

Bernard.
Revenir en haut Aller en bas
 
Décès Lassat de Pressigny 1915, infos pour sa famille, lettre de sa femme à Marcotte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GGHSM - Groupement Généalogique du Havre et de Seine-Maritime :: GÉNÉALOGIE :: Autour de la Généalogie :: - Militaires et Guerres --
Sauter vers: